Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Solairedirect va supprimer 60 postes en France… et embauche à l'étranger

Sylvain Arnulf , , ,

Publié le

Le spécialiste des parcs photovoltaïques Solairedirect, va licencier 60 de ses 160 employés français, faute d'un soutien public suffisant à la filière dans l'Hexagone, selon son président Thierry Lepercq. L'entreprise se développe en revanche à l'étranger.

Solairedirect va supprimer 60 postes en France… et embauche à l'étranger © flickr-zigazou76

La filière solaire française manque cruellement d'énergie. L'un des acteurs du secteur, Solairedirect, en fait les frais. Le manque de soutien public à la filière photovoltaïque est, selon son président, la cause des difficultés de l'entreprise en France. Résultat : la société créée en 2006 va supprimer 60 postes sur 160 dans l'Hexagone. Les activités de développement et de construction de parcs solaires, basées à Aix en Provence, Paris et Bordeaux, seront touchées ; pas les métiers de l'ingénierie, du financement et du développement d'offres.

"politique très anti-solaire"

"Solairedirect réduit ses effectifs en France, et en même temps embauche très significativement" à l'international", souligne Thierry Lepercq à l'AFP. "Le gouvernement met le solaire en veilleuse et mène une politique très anti-solaire. Le solaire est pourtant presque compétitif en France, et moins cher que le nouveau nucléaire produit par l'EPR : nous produisons à environ 100 euros le mégawattheure pour les parcs existants, et le prix sera de 84 euros pour les parcs en cours de construction. C'est aussi trois moins cher que l'éolien offshore, alors qu'on y consacre des dizaines de milliards", a-t-il relevé. Or, "le marché de l'électricité pour les installations nouvelles ne marche pas sans tarifs d'achat en Europe, qui connaît une baisse de la consommation énergétique et la baisse concomitante des prix sur le marché de gros", a-t-il poursuivi.

Solairedirect se développe en revanche dans des marchés plus dynamiques, comme l'Inde, l'Afrique du sud, le Chili et les Etats-Unis. L'entreprise y prévoit d'y recruter une cinquantaine de personnes prochainement.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle