Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Solairedirect (Engie) remporte 100 MW de projets en Inde et au Mexique

Manuel Moragues , , ,

Publié le

Solairedirect, ex-PME chantre du solaire compétitif et filiale d’Engie depuis juillet 2015, poursuit son développement en Inde en remportant un projet de parc de 75 MW. Et se fait une place sur le bouillonnant marché mexicain avec un parc de 23 MW.

Solairedirect (Engie) remporte 100 MW de projets en Inde et au Mexique © Manuel Moragues

Le français Solairedirect est censé être la locomotive solaire d’Engie. L’ex-PME, acquise par l’énergéticien en juillet 2015, remplit pour le moment son contrat. Le développeur et exploitant de parcs photovoltaïques a remporté 100 mégawatts (MW) de projets à l’international, a annoncé Engie ce mercredi 13 avril.

Le premier projet porte sur un parc de 75 MW en Inde et découle d’un nouvel appel d’offres – de 420 MW au total - de la National Solar Mission, l’organisme qui chapeaute l’ambitieux programme solaire indien. Ce dernier vise 100 000 MW de capacité solaire installée d’ici à 2022.

Pionnier sur ce marché où il est présent depuis 2011, Solairedirect y fait valoir avec succès son credo : le "solaire compétitif", grâce à l’ingénierie financière. Le nouveau parc, qui doit être construit à partir de novembre 2016 dans l’Etat de l’Uttar Pradesh, vendra son électricité à 4430 roupies/MWh (environ 59 euros/MWh). Solairedirect affiche au total une capacité de 450 MW d’énergie photovoltaïque en Inde.

Compétition acharnée et tarif record au Mexique

Le Mexique hébergera le second projet annoncé, de 23 MW au tarif de 48 dollars/MWh (environ 42 euros). Il permet à Solairedirect de participer au décollage tant attendu du marché mexicain. Le premier appel d’offres national pour les énergies propres du Mexique a attribué environ 1 700 MW de projets photovoltaïques et éoliens. Il a généré une compétition acharnée, avec 229 offres déposées par 69 entreprises représentant 15 fois les volumes mis en jeu. 18 offres ont été retenues.

Le solaire se taille la part du lion de l’appel d’offres mexicain avec près de 1 100 MW et un prix moyen de 41,80 dollars/MWh (environ 37 euros), contre 620 MW pour l’éolien avec un tarif moyen d’environ 39 euros/MWh. Le grand gagnant de cet appel d’offres reste Enel Green Power, qui a remporté 992 MW de projets et décroché le record du tarif le plus bas, à 35,40 dollars/MWh (environ 31,50 euros) pour un parc de 472 MW.

Manuel Moragues

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus