Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Solaire à concentration : le Maroc mise 30 millions d'euros dans un partenariat international avec Alcen

,

Publié le

Un partenariat intégré d’ambition mondiale sur les technologies solaires vient d'être signé entre l'agence marocaine d'énergie solaire Masen, le groupe français Alcen et le Commissariat à l'énergie atomique. La société marocaine Alsolen, va construire dans le cadre de ce partenariat des centrales solaires thermiques à miroirs de Fresnel. Mise de départ : 60 millions d'euros dont la moitié apportée par l'agence solaire marocaine Masen.

Solaire à concentration : le Maroc mise 30 millions d'euros dans un partenariat international avec la France
Dotées de systèmes de stockage de chaleur innovants intégrés, ces centrales auront une puissance moyenne "jusqu’à 20 MWe de capacité
© alcen

L'agence marocaine d'énergie solaire Masen vient de signer le 27 juillet un ensemble d'accords intégré avec le groupe français Alcen et le CEA dans les technologies solaires.

60 millions d'euros

Ce partenariat intégré consiste notamment dans l'investissement de 60 millions d'euros dans la société marocaine Alsolen, récemment créée dont la mission sera la construction de centrales solaires thermiques à miroirs de Fresnel.

Dotées de systèmes de stockage de chaleur innovants intégrés, ces centrales auront une puissance moyenne "jusqu’à 20 MWe de capacité, destinées en premier lieu aux pays à réseau électrique peu développé, aux régions isolées et aux industriels" indique le CEA dans un communiqué daté du 27 juillet.

Ces centrales, couvriront également "des besoins additionnels tels que la chaleur industrielle et / ou la génération de froid et / ou le dessalement d’eau de mer ; des centrales de forte puissance, à partir de 50 MWe de capacité, qui ont vocation à s’insérer dans les réseaux électriques nationaux / régionaux", selon le CEA.

de nombreux projets de collaboration

Alsolen cible notamment des pays comme le Bénin, le Niger, la Mauritanie ou encore le Tchad sur un marché d'Afrique subsaharienne où plus de la moitié de la population n’a pas accès à l’électricité note le communiqué.

Ce partenariat vise le lancement de nombreux projets de collaboration et de transfert de compétences. Ainsi, deux projets "vitrine" de référence seront lancés au Maroc. Ils auront notamment pour objet de répondre aux besoins de zones agricoles et industrielles ainsi que celles de zones non connectées au réseau.

Egalement prévu, la création d’un laboratoire commun au Maroc, le développement de prototypes, de systèmes et de sous-systèmes de centrales solaires, ainsi que le développement d’applications solaires.

N.D.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle