Soitec réduit sa dette, confirme son objectif de marge

PARIS (Reuters) - Soitec a fait état mercredi d'une perte opérationnelle conforme à ses attentes et d'une réduction de son endettement au premier semestre de son exercice 2014-2015, et a confirmé son objectif de profitabilité pour 2015-2016, ce qui soutient l'action en Bourse.

Partager

Le fabricant de matériaux semi-conducteurs a ajouté que sa trésorerie disponible devrait s'améliorer au cours des douze prochains mois, tout en restant inférieure à 100 millions d'euros, et s'est dit "attentif aux opportunités pouvant lui permettre d'accroître ses liquidités grâce à une monétisation de ses actifs et d'autres opérations de financement".

Soitec a enregistré au premier semestre une perte opérationnelle courante de 74,4 millions, contre -71,9 millions un an plus tôt, et un chiffre d'affaires de 106,0 millions (+16,5%).

Le mois dernier, le groupe avait dit tabler sur une perte opérationnelle courante de 75,0 millions d'euros au premier semestre.

"Au regard des prévisions de croissance de ses divisions Électronique et Énergie solaire, le groupe confirme être en mesure d'atteindre son objectif de retour à une marge opérationnelle positive pour l'exercice 2015-2016, fixé dans son programme 'Soitec 2015'", a-t-il fait savoir dans un communiqué.

A fin septembre 2014, la trésorerie disponible de Soitec restait quasiment stable à 43,9 millions d'euros, contre 44,7 millions à fin mars.

Dans une note, Bryan Garnier souligne la "forte" amélioration de l'endettement de Soitec, avec une dette financière nette ramenée à 135,8 millions d'euros contre 212,2 millions d'euros à fin mars.

"La dette nette s'est réduit, le groupe confirme son objectif de marge (...) En plus, le chiffre d'affaires s'est accéléré. On a donc plusieurs raisons d'être satisfaits", souligne un vendeur actions en poste à Paris.

Fin octobre, le groupe avait indiqué que ses ventes avaient progressé de 18,4% au deuxième trimestre après une hausse de 14,4% au premier trimestre.

En Bourse, l'action gagne 2,02% à 2,02 euros à 11h36, figurant ainsi parmi les plus fortes hausses de l'indice SBF 120, en progression de 0,17% au même instant.

(Benjamin Mallet et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS