Soitec inaugure son usine de modules solaires à San Diego

Le français Soitec a inauguré, le 19 décembre, son site de production de modules solaires à Rancho Bernardo, près de San Diego en Californie.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Soitec inaugure son usine de modules solaires à San Diego

Le fabricant de matériaux pour l'industrie des semi-conducteurs a investi 150 millions de dollars pour adapter cette usine, acquise en décembre 2011 auprès de Sony Electronics. Celle-ci devrait atteindre une capacité de production de 280 mégawatts crête (MWc) à plein rendement et créer 450 emplois directs.

L’usine, destinée au marché nord-américain, produira la cinquième génération de modules photovoltaïques à concentration (technologie CPV, voir encadré) de Soitec. Ils seront destinés à des projets de construction de centrales solaires dans les régions de San Diego et d’Imperial Counties. La Californie a un ambitieux objectif : un tiers de l’énergie produite devra être d’origine renouvelable d’ici 2020. En 2011, la Commission de régulation des services publics de l’Etat a approuvé 300 MWc d’accord de fourniture d’électricité produite à partir de solaire à concentration.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

En juin 2012, la filiale américaine Energie solaire de Soitec avait reçu 25 millions de dollars du Ministère américain de l’énergie pour la construction de son site. Une aide versée dans le cadre du programme Sunpath qui a pour objectif d’augmenter la compétitivité de la production américaine sur le marché mondial du solaire.

La technologie CPV de Soitec

La technologie de Soitec repose sur l’utilisation des lentilles de Fresnel, fabriquées à partir de silicone sur verre. Elles concentrent 500 fois la lumière du soleil sur de petites cellules solaires à triple jonction à haut rendement. Les cellules sont alors montées sur des modules eux même assemblés sur des systèmes de panneaux photovoltaïques qui suivent le soleil (trackers bi-axiaux). Une technologie destinée à la production d’électricité à fort volume dans les régions ensoleillées. L’entreprise revendique des rendements de 30% (le double des technologies traditionnelles à base de silicium).

 

Soitec, qui souffre de la mutation du marché de l’électronique grand public, tente ainsi de trouver un relai de croissance grâce au solaire nouvelle génération. L’entreprise a en effet vu son chiffre d’affaires reculer de 19,9% à 130,2 millions d’euros et sa perte nette multipliée par dix au premier semestre de son exercice 2012-2013. Ce qui l’a conduit à lancer un plan d’économie de 20 millions d’euros sur un an. Sur cette période, la division Energie solaire a enregistré un chiffre d’affaires de 4,2 millions d’euros.

Camille Chandès

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS