Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Soitec inaugure son usine de modules solaires à San Diego

, , ,

Publié le

Le français Soitec a inauguré, le 19 décembre, son site de production de modules solaires à Rancho Bernardo, près de San Diego en Californie.

Soitec inaugure son usine de modules solaires à San Diego © Soitec

Le fabricant de matériaux pour l'industrie des semi-conducteurs a investi 150 millions de dollars pour adapter cette usine, acquise en décembre 2011 auprès de Sony Electronics. Celle-ci devrait atteindre une capacité de production de 280 mégawatts crête (MWc) à plein rendement et créer 450 emplois directs.

L’usine, destinée au marché nord-américain, produira la cinquième génération de modules photovoltaïques à concentration (technologie CPV, voir encadré) de Soitec. Ils seront destinés à des projets de construction de centrales solaires dans les régions de San Diego et d’Imperial Counties. La Californie a un ambitieux objectif : un tiers de l’énergie produite devra être d’origine renouvelable d’ici 2020. En 2011, la Commission de régulation des services publics de l’Etat a approuvé 300 MWc d’accord de fourniture d’électricité produite à partir de solaire à concentration.

En juin 2012, la filiale américaine Energie solaire de Soitec avait reçu 25 millions de dollars du Ministère américain de l’énergie pour la construction de son site. Une aide versée dans le cadre du programme Sunpath qui a pour objectif d’augmenter la compétitivité de la production américaine sur le marché mondial du solaire.

La technologie CPV de Soitec

La technologie de Soitec repose sur l’utilisation des lentilles de Fresnel, fabriquées à partir de silicone sur verre. Elles concentrent 500 fois la lumière du soleil sur de petites cellules solaires à triple jonction à haut rendement. Les cellules sont alors montées sur des modules eux même assemblés sur des systèmes de panneaux photovoltaïques qui suivent le soleil (trackers bi-axiaux). Une technologie destinée à la production d’électricité à fort volume dans les régions ensoleillées. L’entreprise revendique des rendements de 30% (le double des technologies traditionnelles à base de silicium).

 

Soitec, qui souffre de la mutation du marché de l’électronique grand public, tente ainsi de trouver un relai de croissance grâce au solaire nouvelle génération. L’entreprise a en effet vu son chiffre d’affaires reculer de 19,9% à 130,2 millions d’euros et sa perte nette multipliée par dix au premier semestre de son exercice 2012-2013. Ce qui l’a conduit à lancer un plan d’économie de 20 millions d’euros sur un an. Sur cette période, la division Energie solaire a enregistré un chiffre d’affaires de 4,2 millions d’euros.

Camille Chandès

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle