Société Générale vise un rééquilibrage progressif de ses activités dans la BFI

par Patrick Vignal
Partager
Société Générale vise un rééquilibrage progressif de ses activités dans la BFI
General view of the headquarters of French bank Societe Generale in the La Defense business district near Paris, the day after a $7 billion equities derivatives loss was revealed, January 25, 2008. Societe Generale came under mounting pressure on Friday to give a full account of how a rogue trader managed to dupe his supervisors and run a $7 billion loss. REUTERS/Benoit Tessier (FRANCE)

PARIS (Reuters) - Société générale a présenté lundi une feuille de route visant notamment à améliorer la rentabilité et réduire les coûts de ses activités de banque de financement et d'investissement (BFI) à moyen terme, une inflexion bien accueillie en Bourse.

La banque de grande clientèle et de solutions investisseurs, hors métiers de gestion d'actifs et banque privée, cible une base de coût comprise entre 5,5 milliards et 5,7 milliards d'euros en 2023, lit-on dans un communiqué.

Pour y parvenir, elle s'appuiera notamment sur le plan de réduction de 450 millions d'euros de la base de coût annoncé au premier semestre 2020.

Le groupe vise une rentabilité sur capital normatif (RONE) de ses activités de banque de grande clientèle et de solutions investisseurs supérieure à 10% d'ici à 2023, selon le communiqué.

Sous pression afin d'améliorer la rentabilité de la banque, son directeur général, Frédéric Oudéa, a accéléré la réorganisation de ses activités entamée en 2018.

La banque de grande clientèle et de solutions Investisseurs entend poursuivre une "croissance disciplinée et rentable", lit-on dans le communiqué.

La poursuite de cet objectif "s'accompagnera d'un rééquilibrage progressif et cohérent du poids des métiers, notamment entre les activités de marché et les activités de financement et de conseil", poursuit le texte.

La banque dit viser une croissance des revenus des métiers de financement et conseil d'environ 3% par an en moyenne de 2020 à 2023 et une normalisation des revenus des activités de marché et services aux investisseurs à environ 5 milliards d'euros en 2023.

"Nous sommes un acteur majeur de la banque de détail en Europe et disposons de tous les atouts et de la volonté pour le rester", a déclaré Frédéric Oudéa lors d'un conférence avec les analystes avant d'insister sur l'importance de la gestion des risques de marché et de crédit.

L'allocation de capital favorisera les activités de financement et de conseil, a déclaré pour sa part Slawomir Krupa, responsable des activités de banque de grande clientèle et solutions investisseurs.

LE MARCHÉ SALUE LES ANNONCES

Société générale entend notamment être un acteur majeur dans le financement des infrastructures et de la transition énergétique, a-t-il ajouté.

Le groupe est déterminé à relever les défis posés aux banques par un environnement de taux bas et la concurrence croissante d'acteurs numériques du financement ("fintechs"), a-t-il ajouté.

L'action Société générale prend 2,39% 25,505 euros à 10h25 dans le sillage de ces annonces, la plus forte hausse du CAC 40, alors en repli de 0,12%.

La banque, qui s'est déjà retirée du marché des matières premières, a engagé des négociations exclusives avec Amundi en vue de lui céder sa filiale de gestion d'actifs Lyxor.

Elle va parallèlement fusionner ses deux principaux réseaux de banque de détail, avec à la clé la fermeture de 600 agences d'ici 2025.

Société générale a publié jeudi des résultats trimestriels meilleurs qu'attendu grâce notamment à la croissance soutenue des revenus de ses activités de marché, à la maîtrise de ses charges et à la diminution du coût du risque.

La troisième banque française cotée a réalisé au premier trimestre un bénéfice net part du groupe de 814 millions d'euros, à comparer à une perte de 326 millions sur la période correspondante de l'an dernier.

(édité par)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - OCAPIAT

Fourniture de signalétique et publicité sur lieu de vente

DATE DE REPONSE 16/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS