SocGen vise 420 postes supprimés en France, pas de licenciement

PARIS (Reuters) - Société générale prévoit de supprimer 420 postes en France d'ici 2017 dans le cadre de son nouveau plan d'économies de 850 millions d'euros annoncé en août, a dit lundi une porte-parole du groupe bancaire.

Partager

La direction envisage d'une part de supprimer 190 postes au sein des directions centrales du siège comme les ressources humaines ou la communication via "la mise en place de mesures d’accompagnement social renforcées avec la possibilité de départs volontaires", a ajouté la porte-parole, qui réagissait à des informations syndicales.

Les 230 postes visés à Société générale Securities Services et au sein des fonctions support du pôle Banque de grande clientèle & solutions investisseurs, le seront dans le cadre de "la gestion naturelle de la mobilité sur la période 2016-2017".

"La procédure d’information-consultation auprès des instances représentatives du personnel devrait se dérouler jusqu’à fin décembre, en vue d’une mise en oeuvre des projets début 2016."

(Maya Nikolaeva, avec Julien Ponthus, édité par Dominique Rodriguez)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS