Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Snecma renonce à participer à la motorisation du 7E7

,

Publié le


Le motoriste et équipementier français a annoncé qu'il ne prendrait pas de participation dans le développement du moteur à forte poussée GenX, que General Electric (GE), son partenaire de trente ans, est en train de concevoir.
Le GenX est destiné à propulser le futur « Dreamliner » de Boeing, un avion moyen porteur très économique. Le 7 E 7 aura un long rayon d'action et consommera 15 à 20 % de carburant de moins que ses concurrents, notamment grâce à ses moteurs.
Mais Jean-Paul Béchat, PDG de Snecma, qui présentait les résultats semestriels du groupe ce matin, a indiqué que Snecma n'avait pas les moyens de suivre GE dans tous ses projets. « Nous participons déjà aux programmes de motorisation de l'A 380 et du Boeing 777. C'est beaucoup. C'est un arbitrage qu'il fallait faire », a-t-il commenté.
Jean-Paul Béchat a toutefois indiqué que Snecma apporterait une assistance technique à GE si le géant américain en avait besoin. Un moyen pour le motoriste de ne pas être complètement en dehors du projet.
Car le GenX a une portée qui dépasse le 7 E 7 : il est très probable que ce moteur équipe aussi le futur A 350, dont Airbus étudie actuellement le lancement afin de contrer le 7 E 7. En prenant cette décision, Snecma prend le risque de voir ce marché aussi lui échapper.
GLB

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle