Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Snecma (groupe Safran) pose la première pierre de son futur banc d'essai à Istres

, , , ,

Publié le

Snecma (groupe Safran) a officialisé son investissement de 15 millions d'euros à Istres (Bouches-du-Rhône), pour tester les moteurs Leap et le démonstrateur Open Rotor à partir de l'été 2016.

"Le banc d'essai que nous réalisons sera un équipement de classe mondiale", a expliqué Cédric Goubet, directeur général de la division Moteurs civils de Snecma (groupe Safran), devant un large parterre d'élus, industriels et invités, le 15 septembre 2015. Il était venu poser la première pierre de cette seconde installation à l'air libre que le groupe a décidé de créer sur son site de la base aérienne 125 d'Istres (Bouches-du-Rhône).

A compter de mi-2016, le moteur Leap, développé par CFM International et dont l’entrée en service est prévue en 2016, et le démonstrateur de l'Open Rotor, y seront testés. L'investissement s'élève à 15 millions d'euros, un montant abondé par une prime à l'aménagement du territoire de 900 000 euros (Etat, région Provence-Alpes-Côte d'Azur, département des Bouches-du-Rhône).

Architecture unique en Europe

Appelé à s'étendre sur une superficie de 80 000 mètres carrés, l'ensemble dont la livraison est prévue en mai 2016, se composera d'un banc d'essai de plus de 100 tonnes autour d'un pylône de 18 mètres de haut qui pourra accueillir des moteurs d'architectures différentes. Le système d'acquisition de données intègrera 1 200 lignes de mesures (consommation de carburant, comportement dynamique et mécanique, acoustique...). Un nouveau bâtiment de 660 mètres carrés est également programmé à proximité.

L'établissement de Snecma (Safran) à Istres monte en puissance depuis deux ans dans la perspective de la mise en œuvre de ce projet. "Une centaine de salariés de Safran travaille désormais sur le site contre quarante-cinq en 2013. Nous accueillons actuellement les essais du moteur Silvercrest. A l'horizon de cinq ans, nous compterons ici 150 personnes", a précisé Cédric Goubet.

Retombées attendues

Le chantier est réalisé avec Spherea Test & Services à la tête d'un groupement intégrant Latécoère Services, SNC-Lavalin et Equip'Aero Services. La moitié des sociétés intervenant sur les travaux et à l'avenir sur la maintenance devrait provenir de la région. Promue par le pôle de compétitivité Pégase, la filière aéronautique provençale en espère des retombées effectives sur l'emploi, les filières de formation et son attractivité. D'autant plus que non loin de ce banc d'essai des moteurs du futur se profile, toujours à Istres, un projet autour des dirigeables, porté par la société française Flying Whales et son partenaire, le groupe chinois Avic. Sa confirmation définitive est attendue cet automne.

Jean-Christophe Barla

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus