Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

SNCF Réseau se réorganise après la panne de Montparnasse

Publié le

PARIS (Reuters) - Le PDG de SNCF Réseau, Patrick Jeantet, promet une réorganisation de sa branche et des grands travaux après l'incident qui a paralysé dimanche la gare Montparnasse et déclenché sa convocation par la ministre des Transports, Elisabeth Borne.

SNCF Réseau se réorganise après la panne de Montparnasse
Le PDG de SNCF Réseau, Patrick Jeantet, promet une réorganisation de sa branche et des grands travaux après l'incident qui a paralysé dimanche la gare Montparnasse et déclenché sa convocation par la ministre des Transports, Elisabeth Borne. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau
© Charles Platiau

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Dans une lettre adressée jeudi à la ministre et publiée vendredi sur le site de la SNCF, Patrick Jeantet annonce la nomination d'un nouveau directeur général délégué à ses côtés, Matthieu Chabanel, l'actuel directeur général adjoint chargé de la maintenance et des travaux.

"Les événements survenus cet été et dimanche dernier sont graves et démontrent des failles importantes qui subsistent encore dans notre mode de fonctionnement ", déclare le patron de SNCF Réseau en référence aux deux pannes géantes survenues le 30 juillet, puis le 3 décembre, en gare Montparnasse.

"La répétition de ce type d'incidents me conforte dans ma détermination qu'une profonde réorganisation, en particulier de l'ingénierie et des grands projets, est nécessaire et urgente", dit-il, avant de charger Matthieu Chabanel de la préparation de cette réorganisation ainsi que de présenter dès janvier "une nouvelle articulation entre maîtrise d'ouvrage et maîtrise d'oeuvre des projets".

Le patron de SNCF Réseau revient également sur les premières analyses conduites sur l'incident de dimanche, une panne informatique qui a empêché toute circulation dans la gare parisienne pendant une longue après-midi.

"L'incident de dimanche dernier est lié à des travaux de modernisation, d'un montant de 100 millions d'euros, visant à augmenter de 20% la capacité du nombre de TGV accueillis en gare de Montparnasse suite à la mise en service des lignes nouvelles Tours-Bordeaux et Le Mans-Rennes", explique-t-il.

Un audit a par ailleurs été lancé, dont les conclusions sont attendues d'ici la fin de l'année.

Au vu des 1.600 chantiers engagés sur tout le réseau français et de l'état des systèmes de signalisation, Patrick Jeantet prévient cependant que la multiplication des travaux "en particulier en Île-de-France, va augmenter l'occurrence des risques".

(Julie Carriat, avec Cyril Altmeyer, édité par Yves Clarisse)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle