L'État va reprendre progressivement 35 milliards d'euros de la dette de la SNCF

Le 25 mai, le chef du gouvernement rencontre à nouveau les syndicats de cheminots pour des discussions sur le nouveau pacte ferroviaire. À cette occasion, le montant de la reprise de la dette de la SNCF par l'État a enfin été dévoilé : 35 milliards d'euros. Un nombre que L'Usine Nouvelle évoquait déjà en avril.

Partager

L'État va reprendre progressivement 35 milliards d'euros de la dette de la SNCF
Le Premier ministre Édouard Philippe rencontre à nouveau les syndicats de cheminots le vendredi 25 mai.

Le Premier ministre Édouard Philippe rencontre à nouveau les syndicats de cheminots le vendredi 25 mai pour discuter du projet de réforme du ferroviaire. Au centre des discussions aujourd’hui : les modalités de la reprise de la dette de la SNCF. Le montant de cette reprise est désormais connu.

L’État devrait donc reprendre la dette de la SNCF à hauteur de 35 milliards d’euros dont 25 milliards en 2020 et 10 milliards en 2022. C’est Luc Bérille, secrétaire général de l’Unsa, qui a annoncé ces chiffres à la sortie de son entretien avec le chef du gouvernement. Début avril, nous interrogions à ce sujet Laurianne Rossi, députée LREM. Elle évoquait déjà une reprise à hauteur de 35 milliards d’euros. Pour rappel, la dette de la SNCF représente 47 milliards d’euros pour SNCF Réseau et 8 milliards d’euros pour SNCF Mobilités.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

A LIRE AUSSI

En ce qui concerne les investissements, l’État devrait augmenter sa participation de 200 millions d’euros par an ce qui porterait ses investissements à un total de 3,8 milliards d’euros par an. Des chiffres également évoqués par le député Jean-Baptiste Djebbari, rapporteur du projet de loi sur la réforme ferroviaire, le jeudi 24 mai.

Le secrétaire général de l’Unsa a également abordé la question de l’avenir de la grève. Évoquant des avancées dans le dossier et un dialogue, Luc Bérille a annoncé qu’une décision de l’Unsa sur une sortie du mouvement social serait prise très rapidement.

Simon Chodorge
Simon Chodorge

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS