SMSL : les administrateurs demandent la liquidation judiciaire

Social

Partager

Les administrateurs judiciaires de l’entreprise Serrurerie et Métallerie Saint-Loise (SMSL), d’Agneaux dans la Manche, ont demandé fin août au tribunal de commerce de Coutances la liquidation judiciaire de la société, en redressement judiciaire depuis le 2 mai dernier.

Motif : aucun repreneur sérieux ne s’est présenté pour la reprise de la PME de 231 salariés, spécialisée dans les constructions métalliques, charpentes, serrureries, menuiseries alu et acier…

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Pire, selon leur avocate Elise Brand, ces salariés abandonnés depuis plusieurs mois par leur direction ont été l’objet d’un marché de dupes avec un ancien directeur général de société qui leur a promis durant des semaines de les aider à réaliser une « Reprise d’entreprise par les salariés et à sauver 80 emplois ».

Las, le tribunal de commerce n’a toujours vu passer qu’un dossier vide. Jusqu’à récemment, où, selon l’avocate, ce « sauveur » a déclaré jeter l’éponge faute de soutien des salariés. Pour Elise Brand, « les salariés, ont cru dur comme fer en cette reprise potentielle, ce qui n’a fait que brouiller les pistes et faire perdre beaucoup de temps pour trouver des acquéreurs sérieux ».

L’avocate veut cependant espérer que durant la semaine restant avant que le tribunal ne statue, un ou des repreneurs sérieux vont se présenter. L’entreprise dispose en effet d’une usine de 24 000 mètres carrés et d’une solide réputation, comme en attestent ses contrats pour la construction de l’EPR de Flamanville dans la Manche, pour des hôpitaux, etc.


De notre correspondant en Normandie, Patrick Bottois


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS