Smovengo vise désormais un service complet du Vélib' début 2019

Le 3 septembre, le président exécutif de Smovengo a révélé à franceinfo son nouvel objectif pour le déploiement complet du service Vélib'. Autre échéance pour l'opérateur : le 21 septembre. Le syndicat mixte SMAV doit alors décider de la poursuite ou non du contrat de Smovengo.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Smovengo vise désormais un service complet du Vélib' début 2019
Le président exécutif de Smovengo a révélé son nouvel objectif pour le déploiement complet du service Vélib'.

Le lundi 3 septembre, lors d'un entretien avec franceinfo, le président exécutif de Smovengo a précisé les nouveaux objectifs de déploiement du service Vélib', le vélo en libre-service francilien. L'opérateur vise désormais un service complètement opérationnel début 2019. Au départ, l'entreprise s'était engagée à atteindre cet objectif pour le 31 mars 2018.

À ce jour, le service dénombre entre 818 et 824 stations pour 10 000 vélos dans Paris, dont 3 400 à assistance électrique. Le patron de Smovengo estime que ces chiffres traduisent un taux de disponibilité de 70% contre 20% en juillet. L'engagement de l'opérateur porte sur 20 000 vélos et 1 400 stations.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Est-ce que ces nouveaux délais vont satisfaire Autolib' et Vélib' Métropole (SMAV) ? Le 21 septembre, le syndicat mixte doit se réunir pour décider de la poursuite ou non du contrat de Smovengo. Le 3 septembre, Arnaud Marion veut y croire : "S'il y avait résiliation aujourd'hui, je ne la comprendrais pas vu le travail et les investissements faits et le degré de progression au cours de l'été."

Après avoir repris le service à l'opérateur historique JCDecaux, Smovengo a enchaîné les difficultés et les retards dans l'installation des stations et le déploiement des vélos. Contre 290 000 abonnés en 2017, le service n'en compte plus que 200 000. Surtout, au premier trimestre, le consortium s'est vu infligé 3 millions d'euros de pénalités. En mai, l'entreprise a revu sa copie avec un nouveau plan pour une sortie de crise rapide.

0 Commentaire

Smovengo vise désormais un service complet du Vélib' début 2019

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS