SKF s’offre Lincoln Industrial pour un milliard de dollars

Le leader mondial des roulements à bille SKF vient de réaliser une acquisition à un milliard de dollars dans le domaine de la lubrification.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

SKF s’offre Lincoln Industrial pour un milliard de dollars

Le groupe suédois SKF, leader mondial des roulements à bille, a annoncé l’acquisition de l’entreprise américaine de lubrifiants Lincoln Industrial pour un montant d’un milliard de dollars ou 718,6 millions d’euros environ. L’opération la plus importante pour SKF depuis des années. « L’activité de lubrification est très importante pour SKF car elle permet d’aider nos clients à réduire la friction et la consommation d’énergie », a déclaré Tom Johnston, président et chef de la direction de SKF.

Dans le détail, l’accord porte sur l’ensemble des marques de Lincoln Industrial (Lincoln, Alemite, Reelcraft), qui compte près de 2000 employés et qui devrait générer des ventes de plus de 400 millions de dollars en 2010. Le groupe américain, va assurer à SKF l’amélioration de l’accès aux outils de lubrification et d’équipements de rechange. « Lincoln Industrial est très complémentaire des activités de lubrification des systèmes de SKF, avec un chevauchement limité sur la couverture géographique, la technologie et l’empreinte de fabrication », commente le groupe suédois.
Cette opération entre dans le cadre de la stratégie de SKF qui a réalisé une série d’acquisitions dans les systèmes de lubrification au cours des six dernières années.

Objectifs revus à la hausse

Parallèlement à cette dernière, le groupe a présenté ses résultats pour le troisième trimestre, avec un bénéfice avant impôt de 210 millions d’euros, contre seulement 74 millions d’euros en 2009 à la même époque. Des chiffres qui l’ont incité à relever ses objectifs financiers pour l’année, en tablant sur une marge d’exploitation de 15% contre 12% initialement prévus. Le groupe a profité de la hausse de la demande notamment dans les économies émergentes d’Asie et d’Amérique latine et de la politique de réduction des coûts qu’il a mis en place durant la crise. SKF a entre autres supprimé plusieurs milliers d’emplois.

Le groupe est depuis longtemps considéré comme un indicateur du secteur industriel, ses roulements à bille étant employés pour une large gamme de produits, allant de l’électroménager aux moteurs d’avions.


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS