SKF réduit ses effectifs en France

Le fabricant de roulements à billes suédois va fermer un site aux Etats-Unis et réduire ses effectifs de 200 personnes sur l'usine de Fontenay-le-Comte.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

SKF réduit ses effectifs en France
Le numéro un mondial des roulements à bille SKF a annoncé la fermeture d'un de ses sites à Glasgow aux Etats-Unis. Il va également réduire ses effectifs sur son site français de Fontenay-le-Comte (Vendée).

Au total, 500 emplois seront supprimés dans le monde dans un effort pour améliorer la rentabilité et diminuer les coûts de production.

En France, 200 postes seront concernés sur le site vendéen, 100 dès 2008 et 100 en 2009. Au total, près de 520 salariés y travaillent pour produire des roulements rigides à billes. Pas assez concurrentielle par rapport aux productions de pays à faible coût de main d'oeuvre, l'unité de fabrication de bagues devrait notamment être concernée.

Les coûts de restructuration devraient atteindre 38,14 millions d'euros au niveau mondial. A Fontenay-le-Comte, un programme de mobilité doit être mis en place et 100 postes seront proposés pour reclasser une partie des salariés au sein des autres sites français du groupe, affirme le direction de SKF. La production de l'usine américaine sera transférée, de son côté, sur le site mexicain de Puebla.

S. D.


Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS