Six vignettes pour interdire les véhicules polluants dans Paris... au lieu de quatre

Ségolène Royal a perdu son bras de fer contre Anne Hidalgo. La ministre de l’Environnement a abandonné son projet de réduire à quatre le nombre de catégories de véhicules polluants, permettant à la Maire de Paris de déployer son plan d’action pour l’air prévu depuis un an.

Partager
Six vignettes pour interdire les véhicules polluants dans Paris... au lieu de quatre
Six catégories de véhicules polluants, et non quatre. En abandonnant le système de classement des véhicules à quatre niveaux qu’elle avait proposé en début d’année, la ministre de l’Environnement Ségolène Royal revient à un système d’identification compatible avec le calendrier de la Mairie de Paris.
Retour en arrière
Il y a un an, Anne Hidalgo avait annoncé sa volonté d’interdire, à compter du 1er juillet 2016, la circulation des véhicules antérieurs à 1997, la semaine entre 8 heures et 20 heures. Elle s’était appuyée pour cela sur les ZCR (zones de circulation restreinte) et les six catégories de véhicules polluants introduits à l’occasion de la loi sur la Transition énergétique de 2014. Les villes de Grenoble, Strasbourg et Versailles auraient déjà manifesté leur intérêt pour un système similaire.
Mais en janvier, la ministre de l’Environnement avait affolé la Mairie de Paris en révisant le système de classement. Plutôt que d’affecter des vignettes à tous les véhicules, Ségolène Royal souhaitait mettre en place un système à quatre niveaux pour identifier uniquement les véhicules fabriqués après 2006. L’annonce avait fait grincer des dents, notamment celles des membres du Groupement des autorités responsables de transport (Gart).
Tâche ardue pour les policiers
Avec des vignettes pour les seuls véhicules postérieurs à 2006, la tâche des agents chargés d’identifier et de verbaliser les véhicules non autorisés à rouler dans les ZCR se serait révélée impossible. En outre, modifier le calendrier prévu par la Mairie de Paris, en interdisant les véhicules antérieurs à 2006 au lieu de 1997, aurait pu avoir de lourdes conséquences, en triplant le nombre de véhicules déclarés du jour au lendemain indésirables dans les rues de la capitale. "Nous exigeons un système plus progressif, sinon il sera contre-productif, braquera les habitants et les élus n’appliqueront pas ces zones", prévenaient à l’époque les représentants du Gart.
Heureusement, leur parole et celle de la maire de Paris a finalement été entendue par la ministre de l’Environnement, qui est revenue sur sa décision en fin de semaine dernière. "Nous avons obtenu gain de cause avec le retour aux six vignettes annoncées il y a un an", se félicite Yann Mongabru, le négociateur du Gart, selon nos confrères des Echos. Dans le détail, ce sont sept et non pas six vignettes qui seront délivrées, la septième correspondant aux véhicules électriques par définition non polluants.
Ces certificats, obligatoires à partir du 1er juillet 2016, seront délivrés gratuitement pendant six mois, puis ils coûteront 5 euros, à la charge des automobilistes. Les amendes encourues vont de 35 à 450 euros. Un arrêté devrait définir prochainement quelles rues de la capitale seront concernées et lesquelles feront office d’exception.
Frédéric Parisot

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

L'auteur Tom Connan a publié son deuxième roman «Pollution», un récit où se croisent les questions d'écologie, d'environnement, du numérique et du...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Lille

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

07 - Joyeuse

Installation et maintenance de vidéoprotection sur la ville

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS