Six nouveaux astronautes à la conquête de l'Espace

Plus de 8 000 candidats ont postulé, seuls six ont été retenus. Après une phase de recrutement qui aura duré un an, les nouveaux astronautes européens ont été présentés aujourd'hui à la presse. Un français, Thomas Lesquet, 31 ans, fait partie des heureux

Partager

L'Agence spatiale européenne (ESA) a dévoilé aujourd'hui le nom des six nouveaux astronautes européens. A l'issue d'une opération de recrutement qui aura duré une année complète, Jean-Jacques Dourdain, le directeur général de l'ESA, a présenté la nouvelle équipe. « Ils représentent un bon équilibre d'expertises, assure-t-il. Il y a deux pilotes militaires, deux ingénieurs et un scientifique ». Plusieurs nations sont également représentées, avec deux astronautes italiens - dont une femme pilote de chasse -, un danois, un allemand, un anglais et un français.

Plus de 8000 candidats ont candidaté à travers toute l'Europe, pour cette première opération de recrutement d'astronautes européens depuis 1992. Et pour la première fois, les heureux élus, qui ont entre 31 ans et 37 ans, sont quasiment sûrs d'effectuer un vol dans l'espace, contrairement aux générations précédentes. « Nous entrons aujourd'hui dans une nouvelle phase, pendant laquelle nous allons pouvoir utiliser les capacités de la nouvelle station spatiale internationale (ISS) et préparer les futures explorations internationales de la Lune et au-delà », explique Jean-Jacques Dourdain. Pas moins de sept vols sont d'ores-et-déjà prévus, et l'agence spatiale européenne espère pouvoir convaincre les Etats d'en programmer d'autres.

Thomas Pesquet, le nouvel astronaute français, ne cache pas sa hâte de participer à une mission. « C'est un bond dans l'inconnu, nous ne savons pas ce qui nous attend, mais nous sommes prêts à tout », assure-t-il. Ce jeune rouennais de 31 ans, ingénieur diplômé de SupAéro à Toulouse, a travaillé pendant deux ans en tant qu'ingénieur de recherche au Centre national d'études spatiales (Cnes), avant de devenir pilote d'A320 chez AirFrance. En compagnie de ses cinq nouveaux collègues, il va commencer sa formation d'astronaute le 1er septembre prochain. Elle durera dix-huit mois, à l'issue desquels chaque astronaute poursuivra par une formation supplémentaire de deux ans, liée à la mission spécifique que leur confiera l'ESA. Ils seront alors prêts à partir explorer l'espace.

Arnaud Dumas

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS