Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Six mois d'observation pour les Fonderies Collignon

, , , ,

Publié le

La perte de 60% de son carnet de commandes a mis un temps en péril la pérennité de l'entreprise. Les Fonderies Collignon, à Deville (Ardennes), commencent à redresser la tête. Le tribunal de commerce de Sedan a accordé à la PME six mois supplémentaires de sursis.

Six mois d'observation pour les Fonderies Collignon © D.R.

Entrées le 14 février 2013 dans une procédure de sauvegarde, que son PDG Vincent Collignon avait lui-même sollicité auprès du Tribunal de commerce de Sedan, les Fonderies Collignon, implantées sur deux sites à Deville (Ardennes), et qui emploient aujourd'hui 115 salariés, ont obtenu jeudi 18 juillet un renouvellement de six mois de leur période d'observation.

Cette PME de 5 millions d’euros de chiffre d'affaires, créée en 1898, et véritable institution dans les Ardennes, a allégé sa masse salariale en finalisant un plan de sauvegarde pour l'emploi (PSE) qui lui a permis de dégraisser ses effectifs de 44 personnes (17 licenciements et 27 départs volontaires). Elle travaille essentiellement pour l'automobile, le BTP, le machinisme agricole et les poids lourds.

"Cette mesure a permis à l'entreprise de rééquilibrer sa trésorerie et de montrer que l'exploitation était à nouveau positive, explique Me Hamed Harir, l'avocat de cette société par actions simplifiées, qui se félicite de la mesure de sauvegarde. Dans le délai qui nous est à nouveau accordé, l'entreprise peut envisager le remboursement de ses créanciers et la sortie de la procédure collective."

"Comme la société n'était pas état de situation de cessation de paiement, elle a permis au dirigeant de ne pas être contraint à un redressement judiciaire", poursuit l’avocat.

Pascal REMY

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle