Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Six dates méconnues (et surprenantes) sur les gaz de schiste et la fracturation hydraulique

Ludovic Dupin , , , ,

Publié le

Presque bicentenaire, le gaz de schiste a déjà une histoire riche aux Etats-Unis. Avec par exemple de multiples tentatives de fracturation par bombes nucléaires.

Six dates méconnues (et surprenantes) sur les gaz de schiste et la fracturation hydraulique © Travis S. - Flickr - C.C.

Les gaz de schiste, et leur principale technique d’exploitation, la fracturation hydraulique, font débat depuis 2 ans en France et ont changé l’économie américaine en 6 ans. Cela fait pourtant  près de 190 ans que les Etats-Unis exploitent ces hydrocarbures non conventionnels.

1825 : C’est à cette date que remonte la première exploitation de gaz dans du schiste. Elle est à mettre au crédit de Gary Lash, directeur du Shale Research Institute. Pas question de fracturation hydraulique ou de puits horizontal ici. Réalisé à Fredonia dans l’Etat de New York, un simple puits vertical d’une dizaine de mètres lui suffit pour extraire du gaz de schiste, qu’il vend à une société d’éclairage public voisine.  

1857 : Toujours dans l’Etat de New York, on trouve la première fracturation. Elle n’est pas hydraulique. A l’époque, la fracturation est réalisée à l’explosif dans un puits horizontal de 8 mètres de profondeur.

1929 : Le forage de puits horizontaux pour suivre les veines de schiste est obligatoire pour produire massivement les gaz de schiste. Si leur réalisation en routine dans l’industrie pétrolière date des années 80, le premier puits horizontal a été foré en 1929 à Texon au Texas. Dans les années 50, on trouve les premiers forages horizontaux en Chine et en Russie.

1959 : Le "Herald Tribune", journal américain destiné aux expatriés, titre en une : "Lots of oil left in shale" ("Beaucoup de pétrole laissé dans le schiste"). L’article décrit le potentiel économique de l’exploitation de telles ressources.

1960 : Les Etats-Unis se réjouissent d’avoir découvert une utilisation pacifique pour les bombes atomiques. Pendant une vingtaine d’années, 27 fracturations de schiste sont réalisées à l’aide de petites bombes atomiques ! Mais les résultats ne sont pas concluants. Le gaz extrait est très radioactif et une partie de la roche est vitrifiée. Le même type de test est aussi mené en Russie.

1980 : Au Texas, de nombreux puits de gaz de schiste ne sont pas fracturés à l’eau mais au diesel. Très abondant, le diesel présente l’avantage d’être moins onéreux que l’eau. La technique ne durera pas, déjà en raison de problèmes environnementaux.

Ludovic Dupin

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle