Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[SITL] Le TGV pour les colis express existe, Cdiscount l’a rencontré

, , ,

Publié le

Les groupes Casino, SNCF et la Poste font vivre l’idée de transport de colis-express à grande vitesse. Depuis 2017, des commandes du site de e-commerce du distributeur sont acheminées par TGV.

[SITL] Le TGV pour les colis express existe, Cdiscount l’a rencontré
Le TGV transporte des colis de Cdiscount.
© eldelinux - Flickr c.c.

La filiale de e-commerce du groupe Casino Cdiscount est un utilisateur privilégié du TGV. "Depuis 2017, nous faisons acheminer des colis par TGV entre Paris et plusieurs villes, Bordeaux, Lyon, Marseille, Strasbourg, Lille pour que nos clients qui commandent jusqu’à la mi-journée soient livrés le soir", explique Pierre-Yves Escarpit, le directeur général adjoint de Cdiscount. Il est intervenu le 26 mars à la Semaine de l’innovation transport et logistique (SITL) pour présenter la politique d’innovation de son groupe.

Chaque jour, "plusieurs centaines de colis express de 0 à 30 kilos voyagent ainsi par rail, les clients acceptant de régler un léger surcoût, note-il. Lors des pics, comme le Black Friday, le volume peut atteindre les 1500 à 2000 colis quotidiens".

Espace disponible dans les motrices

"C’est le résultat d’un partenariat passé avec Chronopost, filiale de la Poste et Geoparts, une filiale de Geodis et dont je connais bien le responsable", détaille encore le dirigeant du e-commerçant. La démarche est pragmatique et ne demande pas de modification des rames TGV. Le groupe SNCF a eu l’idée de commercialiser un espace disponible dans les motrices, destiné à l’origine au transport de pièces détachées à usage interne.

"Cdiscount est basé à Bordeaux et c’est l’arrivée du TGV Atlantique en juillet 2017 qui a servi de déclic. Le service a démarré dès l’inauguration de la ligne et peu à peu nous l’avons étendu à d’autres villes reliées par TGV ", souligne Pierre-Yves Escarpit.

Le système demande une organisation bien huilée et sous contrainte. "Nous collectons les colis dans les entrepôts de Cdiscount, nous les remettons en gare à Geoparts qui assure avec la SNCF l’opération de transport ferroviaire", explique Chronopost.

la Poste a envoyé à la casse ses trois rames jaunes

La fenêtre de tir est très réduite. Pour Bordeaux-Paris, par exemple deux trains sont possibles, ceux de 12 h et 14 h. En fonction des temps de parcours, les heures limites de prise de commandes varient. Pour Marseille, distant de 3 heures de Paris c’est midi, pour Lille 14 heures.

Outre la régularité parfois défaillante de la SNCF, l’autre limite touche aux volumes, les rames n’étant pas aménagées spécifiquement. La place étant chère, Cdiscount n’est pas mécontent de l’avoir saisie. Pour autant "ce service qui figure dans notre gamme commerciale est ouvert à tous", indique Chronopost.

Durant plusieurs années la SNCF et un groupe d’expressistes, dont la Poste, Fedex ou TNT avaient planché à travers le projet Carex sur le lancement d’un réseau de TGV destinés aux colis express. Mais le coût exorbitant (rames dédiées, construction d’un embranchement à Roissy, réservation de sillons ferroviaire) avaient eu raison de cette idée. Entre temps, la Poste a envoyé à la casse ses trois rames jaunes dédiées à sa seule activité. Pour autant le fil de l’express à grande vitesse n’est pas rompu.

Marc Fressoz 
 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle