Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Sioen Industries renforce encore Saint Frères SAS

Publié le

Les entreprises citées

Leader mondial dans les textiles techniques enduits et chef de file européen pour la tenue protectrice en environnement industriel, le belge Sioen Industries investit 6 millions d'euros dans sa filiale française, Saint Frères SAS, située à Flixecourt, dans la Somme. Ce site est spécialisé dans l'enduction « directe », c'est-à-dire l'application directement sur une toile d'une pâte d'enduc- tion constituée de PVC, de pigments et de plastifiants.

Ces investissements, qui visent à accroître la capacité de production de tissus techniques (notamment des bâches pour camions, wagons, conteneurs...), consistent en l'installation d'une ligne d'enduction et d'un système d'épuration des rejets, et dans la construction d'un bâtiment industriel et d'un magasin de stockage. « La nouvelle machine d'enduction, précise Michel Kaczmarek, directeur de production de Saint Frères SAS, comporte un système de retournement automatique du tissu pour enduire l'autre face ».

Le repreneur de Saint Frères, société en faillite en 1996, a investi quelque 20,5 millions d'euros depuis cette date sur les deux sites de Flixecourt : Saint Frères SAS (enduction) et Saint Frères Confection SAS (la confection lourde pour l'armée, le ferroviaire, l'aéronautique, la construction...). Ces investissements se sont accompagnés de recrutements : les deux unités employaient 60 salariés à l'époque, contre 200 aujourd'hui. Le programme actuel, soutenu à hauteur de 50 000 euros par la région Picardie, devrait d'ailleurs permettre la création de 13 emplois supplémentaires d'ici à cinq ans sur Flixecourt.

Présent dans quinze pays, le groupe familial belge Sioen, créé il y a 45 ans et coté à la Bourse Euronext de Bruxelles, emploie 4 500 salariés. Son chiffre d'affaires a connu une progression de 93 % sur cinq ans, pour s'établir à 311,6 millions d'euros de chif- fre d'affaires en 2004. Le cash flow opérationnel du groupe (49,8 millions) a cru de 32 % dans la même période.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle