Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Singularity Insight va vous téléporter !

, , , ,

Publié le

Made in France

 

"Teleportation, Scotty !" Contrairement aux héros de "Star Trek", avec Singularity Insight, nul besoin de faire appel à qui que ce soit pour se téléporter : un seul bouton suffit. Cette PME, créée en 2010 et implantée à Angoulême (Charente), développe un système de lunettes connectées permettant de visualiser à distance le terrain sans se déplacer. Un projet qui vient d’être sélectionné par la pépinière d’entreprises innovantes spécialisées dans l’aéronautique, le spatial et la défense (ASD) du parc technologique Bordeaux Aéroparc de Mérignac. "Nous développons cette solution de vision collaborative au niveau matériel et logiciel", précise Marc Bagur, le directeur opérationnel de Singularity Insight. La PME a acquis ce savoir-faire alors qu’elle travaillait dans le monde des jeux vidéo. 

L’opportunité
 

Le secteur aéronautique représente la cible privilégiée, en particulier le segment de la maintenance. Tous secteurs confondus, la formation technique à distance pourrait être développée.

Dès 2012, les dirigeants se sont tournés vers l’industrie. Comment fonctionne ce système de "téléportation" ? Sur le terrain, l’utilisateur des lunettes connectées, dotées une caméra et d’un micro, appuie sur un bouton qui active "le tuyau d’informations". Celles-ci sont transmises à une seconde personne, via une connexion internet sécurisée, qui peut voir à distance tout ce qui se passe et converser avec le porteur de lunettes. Le système est déjà déployé, à titre expérimental, chez Spherea (spin-off d’Airbus Group, née en 2014). ERDF et GRDF testent la solution. L’objectif est de faire grimper le chiffre d’affaires de 200 000 euros en 2015, à 2 millions d’euros en 2016. La PME de dix salariés envisage une dizaine d’embauches au cours des trois prochains mois. Soutenue par Bpifrance, elle devrait procéder à une première levée de fonds très bientôt, avec un objectif compris entre 1,6 et 2 millions d’euros. Déjà, les dirigeants promettent des solutions encore plus innovantes à venir. 

L’innovation

La PME ne prétend pas avoir développé une technologie de rupture. L’innovation repose davantage sur l’ergonomie, la robustesse et la simplicité d’utilisation.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle