Technos et Innovations

Simulation de crash pour composites

, ,

Publié le

En intégrant la technologie de l'éditeur britannique Engenuity avec ses outils Abaqus, Dassault Systèmes propose un outil de simulation d'écrasement des absorbeurs d'énergie de chocs destinés aux véhicules.

Simulation de crash pour composites

Dans nombre de moyens de transport l'absorption de l'énergie cinétique des chocs violents en cas d'accident est confiée à des éléments spécifiques réalisés en matériaux composites. Ces structures permettent d'augmenter la sécurité à un moindre coût, tant au moment de la fabrication initiale qu'à l'occasion de réparations.

Mais la forte hétérogénéité de ces matériaux est un vrai casse-tête pour les ingénieurs chargés de dimensionner les absorbeurs d'énergie. C'est pourquoi le logiciel CZone for Abaqus que Dassault Systèmes vient d'ajouter à sa gamme d'outils de simulation Simulia est intéressant.

Celui-ci, basé sur une technologie développée par la société britannique Engenuity Ltd., simule le comportement des pièces en matériaux composites face aux phénomènes d'écrasement, en association avec les fonctions d'analyse des composites que proposait déjà le logiciel Abaqus FEA.

Ainsi CZone for Abaqus détermine l'ampleur de l'écrasement des matériaux composites, et les différents modes d'échec potentiels tels que le délaminage, la rupture ou le flambage. Il est alors plus facile de comprendre en profondeur la capacité de résistance aux impacts d'une structure complète, que ce soit au niveau de la zone de choc frontal ou de la structure d'appui de l'absorbeur.

Un intérêt qui n'a pas échappé au constructeur automobile britannique Bentley Motors. « Nous envisageons d'intégrer davantage de matériaux composites dans nos véhicules haut de gamme. Mais avant de nous lancer dans le développement de prototypes onéreux, nous devions disposer d'une technologie de simulation capable de prévoir la résistance aux impacts des structures à forte teneur en composites, avec le même degré de confiance que les outils que nous utilisons actuellement pour évaluer les structures en acier. Grâce à l'association de CZone et d'Abaqus, nous disposons de cet outil de simulation critique », constate Antony Dodworth, responsable Recherches chez Bentley Motors.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus :
http://www.simulia.com

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte