Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Simon Frères : le repreneur pourrait se retirer

Publié le

Social

 
Un conflit entre le repreneur des Etablissements Simon Frères et l'inspection du travail menace la reprise de l'entreprise. Spécialisés à Cherbourg (Manche) dans la fabrication d'équipements pour l'industrie agroalimentaire et la sous-traitance en chaudronnerie, les Etablissements Simon Frères (France, 126 salariés) mis en redressement judiciaire en septembre dernier, ont trouvé un repreneur depuis le 1er
janvier. Mais celui-ci, la société Bretèche Industrie dont le siège social se trouve à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), s'est engagé à reprendre 50 salariés et un litige s'est installé concernant le cas de deux salariés protégés.
Le refus de l'inspection du travail de les licencier porte le nombre de salariés à reprendre à 52 et le repreneur ne veut pas aller au-delà de 50. Les papiers concernant la transaction de reprise n'étant pas encore signés - ils doivent l'être début mars - la société Bretèche Industrie, qui ne s'intéresse qu'à la partie agro-alimentaire de Simon frères menace tout simplement de renoncer à son projet si elle n'obtient pas gain de cause.
Bretèche Industrie est spécialisée dans les équipements pour la fabrication de produits alimentaires et réalise avec ses 701 salariés répartis en France et en Europe sur huit sites industriels et trois commerciaux un chiffre d'affaires de 119,6 millions d'euros.
De notre correspondant en Normandie, Patrick Bottois.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle