Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Sika démarre une usine de mortiers au Sénégal

Julien Cottineau , , , ,

Publié le

Le groupe suisse Sika a mis en service une usine de mortiers au Sénégal pour renforcer sa présence sur le dynamique marché de la construction.

Sika démarre une usine de mortiers au Sénégal
Le Suisse Sika ouvre une seconde usine au Sénégal.

Et de deux. Sika vient de démarrer une seconde usine de production au Sénégal, sur son site de Dakar. Deux ans après l’ouverture d’une filiale sénégalaise, et un an après la mise en service d’une usine d’adjuvants pour béton, le spécialiste suisse des produits pour le secteur de la construction renforce encore ses capacités locales de production.

La deuxième usine se concentre sur les mortiers. Plus particulièrement sur les mortier-colles pour carrelage, les coulis, les mortiers de réparation du béton, ou encore les mortiers étanches. A terme, Sika précise qu’il produira aussi dans cette usine des solutions à base de ciment pour les sols.

Grands projets d’investissement dans les infrastructures

Le groupe suisse ne dévoile pas les capacités ni le montant des investissements pour ce projet. Avec le démarrage de productions complémentaires pour le secteur du bâtiment et de la construction, son objectif est d’accroître un peu plus sa présence sur ce marché au Sénégal. Un pays qu’il décrit comme l’un des plus dynamiques en Afrique sub-saharienne. Selon Sika, la croissance de l’économie a affiché 7% l’an dernier, et le secteur de la construction au Sénégal devrait progresser à une moyenne de 6% par an au cours des cinq prochaines années, en raison des grands projets d’investissement dans les infrastructures, les transports, l’énergie et le pétrole.

Le continent africain est l’un des axes de croissance de Sika. Il y a vu ses ventes progresser de plus de 21% au cours des quatre dernières années, sans préciser en valeur. En 2018, son chiffre d’affaires pour l’ensemble de la zone Europe-Afrique-Moyen-Orient (EMEA) avait atteint 3,17 milliards de francs suisses (environ 2,8 milliards d’euros), soit une augmentation de l’ordre de 14% en un an. Cette zone représente près de 45% de ses ventes mondiales.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle