Le chimiste suisse Sika veut s'emparer du français Parex pour 2,2 milliards d'euros

Le groupe chimique suisse Sika a annoncé mardi 8 janvier une offre de rachat de son concurrent français Parex pour une valeur d'entreprise de 2,5 milliards de francs suisses (2,2 milliards d'euros) à un fonds appartenant à CVC Capital Partners.

Partager
Le chimiste suisse Sika veut s'emparer du français Parex pour 2,2 milliards d'euros
Le groupe chimique suisse Sika a annoncé mardi 8 janvier une offre de rachat de son concurrent français Parex

En juin dernier, il avait annoncé pouvoir consacrer jusqu'à un milliard de francs suisse (860 millions d'euros) en une seule année à des acquisitions pour accélérer sa croissance. Le groupe chimique suisse Sika a annoncé mardi 8 janvier une offre de rachat de son concurrent français Parex pour une valeur d'entreprise de 2,5 milliards de francs suisses (2,2 milliards d'euros) à un fonds appartenant à CVC Capital Partners.

L'acquisition devrait générer des synergies annuelles de 80 à 100 millions de francs, selon Sika, qui a fait état en outre d'un chiffre d'affaires annuel supérieur à son objectif.

A LIRE AUSSI

Comment Saint-Gobain a perdu trois ans et demi à courir après Sika

Sika n'a pas pu réaliser d'opérations d'ampleur ces dernières années, avait-t-il rappelé en juin 2018 à Reuters, mais des freins ont disparu avec la résolution du conflit autour de la participation de contrôle de la famille Burkard, que cette dernière souhaitait céder à Saint-Gobain.

Fin de la bataille avec Saint-Gobain

La bataille avec Saint-Gobain, qui a duré trois ans et demi, avait d'ailleurs pris fin en mai 2018 via un accord par lequel Saint-Gobain a renoncé à prendre le contrôle du chimiste suisse tout en devenant actionnaire à hauteur de 10,75%.

Sika, qui fabrique des produits chimiques utilisés sur des projets tels que le tunnel ferroviaire du Gothard, a raté des opportunités d'acquisitions durant sa bataille pour son indépendance, confiait son président Paul Hälg à Reuters. "Nous allons être plus dynamiques et accorder une priorité plus élevée aux acquisitions. Nous voulons être un consolidateur de notre secteur", a déclaré le président du conseil de surveillance de Sika.

Prié de dire si Sika serait encore indépendant dans cinq ans, il a répondu: "Oui, c'est mon objectif et c'est pourquoi je reste président. Nous voulons rester indépendants."

avec Reuters (Gaurika Juneja et Ishita Cigilli Palli à Bangalore, Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 Commentaire

Le chimiste suisse Sika veut s'emparer du français Parex pour 2,2 milliards d'euros

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS