Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Sigma Composite au septième ciel à Brighton avec la plus haute plate-forme ascensionnelle au monde

, , ,

Publié le , mis à jour le 06/10/2015 À 10H34

Images Nouvelle réalisation de prestige et d’envergure pour Sigma Composite, basée à Veyrins-Thuellin (Isère), l’entreprise réalise la plate-forme ascensionnelle la plus haute du monde, l’i360.


L'i360 Sigma Composite. La plate-forme panoramique de Brighton fera 180 mètres carrés (plus de photos à retrouver en bas de l'article)
 

Toujours plus haut, toujours plus spectaculaire ! Après avoir réalisé les capsules de la grande roue de Londres et celles de la plus grande roue du monde à Las Vegas, Sigma Composite a été choisie pour confectionner la plate-forme panoramique du premier téléphérique vertical au monde dans la station balnéaire britannique de Brighton.

Il s’agira de la plus haute tour ascensionnelle du monde (voir les vues d'artiste en bas de l'article). Elle culminera à 138 mètres de hauteur et pourra accueillir 200 personnes à chacune de ses navettes qui s’effectueront en 5 minutes et 20 secondes. A son point culminant, elle permettra aux passagers d’avoir une vue à 360° sur la jetée du Pier et la Manche, à 40 km à la ronde.

L’i360 a été conçue par le cabinet d’architectes londonien Marks & Barfield qui a, de nouveau, fait appel à l’expertise de l’entreprise iséroise de Veyrins-Thuellin pour ce projet. Les deux partenaires avaient déjà travaillé ensemble pour les 32 capsules du London Eye, la grande roue de Londres. En activité depuis l’an 2000, elle est devenue l’attraction payante la plus fréquentée en Angleterre avec quatre millions de visiteurs.

Une plate-forme d'observation de 180 mètres carrés

Le téléphérique vertical de Brighton est composé de 17 cylindres de quatre mètres de largeur, qui constituent le mat le plus affiné pour une grande tour. Leur montage vient de s’achever. D’une superficie de 180 mètres carrés, la plate-forme d’observation en forme de soucoupe pèse quelque 94 tonnes. "On a fini le pré-assemblage. A la fin du mois d'octobre, on va la démonter et l’envoyer en 48 morceaux à Brighton où elle sera assemblée au pied de la tour en deux mois, si les conditions météorologiques le permettent", précise Francis Charamel, PDG de Sigma Composite. L’ouverture de l’i360 est prévue à l’été 2016.

Fabricant de cabines pour stations de ski, de lignes de transport urbain par câble, de navettes d’aéroport et de parcs de loisirs, Sigma Composite est coutumière des grands chantiers. L’entreprise de Veyrins-Thuellin a réalisé les 28 capsules de la plus haute tour d’observation du monde, commandée par le groupe de casinos Caesars Entertainment à Las Vegas, ainsi que les 17 véhicules de la roue en forme de huit installée au cœur de Studio City, un nouveau casino hôtel qui ouvrira le 27 octobre 2015 à Macao.

Filiale du groupe italien HIT BV, Sigma Composite - qui emploie 150 personnes pour un chiffre d’affaires de 26 millions d’euros - s’est associée au designer italien Pininfarina pour sa nouvelle cabine Symphony, présentée lors du dernier salon Interalpin à Innsbruck (Autriche). Cette cabine sera pourvue de larges baies vitrées, de sièges individuels en cuir et d’écrans multimédia.

Vincent Charbonnier

La fabrication de la plate-forme en cours chez Sigma Composite à Veyrins-Thuellin (Isère) :

Des représentations de ce que donnera le projet une fois installé à Brighton, à l'exterieur et à l'intérieur :

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle