L'Usine Aéro

SiemensVDO Automotive, Aéronautique... Toute l'actualité du 30/10/01

,

Publié le

Un mauvais coup pour Microsoft : selon le Financial Times, SAP, le n°1 des logiciels d'entreprise, devrait annoncer prochainement qu'il n'utilisera pas la plate-forme .Net de Microsoft, mais l'offre J2EE de son rival Sun, basée sur la langage Java. Une décision qui contrarie la stratégie de Microsoft, qui cherche à se développer du coté de l'informatique d'entreprise. La branche automobile de Siemens doit redevenir bénéficiaire dès 2002, c'est le patron de SiemensVDO Automotive qui l'affirme dans Les Echos. Les pertes pourraient avoisiner 100 millions d'euros en 2001. Siemens a racheté récemment VDO à Atecs Mannesmann, et le nouvel ensemble pèse 8 milliards d'euros. Mais après le câblage, d'autres activités pourraient être cédées. Aéronautique : le pari risqué d'Embraer. le brésilien, n°2 des avions régionaux, a sorti hier le premier exemplaire de son nouvel appareil, le ERJ170, en pleine crise de l'aéronautique, annoncent Les Echos. Quant on sait que le premier client de cet avion est... Crossair, qui doit reprendre les activités de Swissair, on mesure la difficulté. Les investissements ralentissent dans la téléphonie. Surtout aux Etats-Unis, où nombre d'opérateurs alternatifs sont en difficulté ou en faillite : les investissements doivent chuter de 10% cette année, et de 16% l'an prochain. En Europe, la croissance se ralentit : +11,5% en 2001 (contre +26% en 2000), +4,6% en 2002, et 2,1% en 2003, selon des chiffres d'UBS Warburg, cités par Les Echos. Par ailleurs, Deutsche Telekom a renoncé définitivement à prendre une licence de téélphonie mobile UMTS en France, indique le quotidien. BP et Solvay vont pouvoir créer leur société commune dans le polyéthylène haute densité, annonce La Tribune. La Commission de Bruxelles a autorisé l'opération qui crée une entreprise qui détient moins de 25% du marché, et qui, indique la Commission, reste confrontée à sept concurrents. C'est le deuxième pétrolier russe, Yukos, qui vole à la rescousse de Kvaerner, le conglomérat parapétrolier anglo-norvégien. Yukos a pris récemment une part de 22% dans Kvaerner, qui emploie 35.000 personnes dans 35 pays. Yukos veut faire entrer de nouveaux investisseurs dans Kvaerner, qui vient d'annoncer une perte trimestrielle de 532 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires de 1,4 milliard d'euros, précisent Les Echos. Une offre globale sur Brandt. Selon La Tribune, des banques italiennes, via le fonds Athena Private Equity, vont lancer une offre de rachat sur la totalité du fabricant d'électroménager, qui reste à vendre après la reprise d'une partie de Moulinex par Seb. Les autres offres sur Brandt (Electrolux, Whirlpool, Merloni), ne sont que partielles, souligne La Tribune. Terminons par deux rayons de soleil japonais dans la grisaille ambiante. Mitsubishi Corporation et Canon s'attendent à des résultats meilleurs (Mitsubishi) ou en ligne avec les prévisions (Canon). Mitsubishi a bénéficié de ses investissements dans le secteur de l'énergie, tandis que Canon, touché par la crise de la high-tech, se rattrape par le succès de ses appareils photos et de ses copieurs. C'est dans le Financial Times. A demain ! 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte