Siemens revoit à la hausse ses prévisions après la reprise en Chine au premier trimestre

PARIS (Reuters) - Siemens a relevé mercredi ses prévisions pour 2021 après avoir dépassé les attentes au premier trimestre de son exercice, soutenu par une reprise plus rapide que prévu en Chine et en Allemagne.
Partager
Siemens revoit à la hausse ses prévisions après la reprise en Chine au premier trimestre
Siemens a relevé mercredi ses prévisions pour 2021 après avoir dépassé les attentes au premier trimestre de son exercice, soutenu par une reprise plus rapide que prévu en Chine et en Allemagne. /Photo d'archives/REUTERS/Michael Dalder

La société d'ingénierie allemande a déclaré qu'elle s'attendait désormais à une croissance de son chiffre d'affaires entre 5% et 9% pour les 12 mois se terminant fin septembre, contre une progression estimée entre 3% et 5% en novembre dernier.

Le conglomérat a revu à la hausse ses objectifs après avoir dépassé les attentes en termes de commandes, de chiffre d'affaires et de bénéfices industriels au cours du trimestre clos fin décembre.

Les résultats ont été stimulés par une croissance significative en Chine et une reprise dans le secteur de l'automatisation industrielle, selon Siemens.

L'entreprise basée à Munich a fait état d'un bénéfice industriel ajusté en hausse de 39% à 2,13 milliards d'euros, dépassant les attentes des analystes qui tablaient en moyenne sur 1,67 milliard d'euros.

Au premier trimestre, les commandes ont augmenté de 11% à 15,94 milliards d'euros, au-dessus de la prévision des analystes de 13,90 milliards d'euros. Le chiffre d'affaire s'est quant à lui élevé à 14,07 milliards d'euros, contre les 12,73 milliards d'euros attendus par les analystes.

"Notre équipe a réalisé une performance exceptionnelle dans un environnement plutôt complexe", a déclaré le directeur général du groupe, qui doit quitter son poste mercredi après avoir dirigé Siemens pendant plus de sept ans.

"Je suis reconnaissant de pouvoir confier une entreprise aussi solide à la génération suivante de dirigeants", a ajouté Joe Kaeser, qui sera remplacé par le directeur général adjoint du groupe Roland Busch.

A la Bourse de Francfort, l'action Siemens avançait de 1,6% dans la matinée.

(John Revill, version française Anait Miridzhanian, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS