Economie

Siemens prêt à contrer General Electric dans le rachat d'Alstom

, , , ,

Publié le , mis à jour le 27/04/2014 À 13H15

Depuis le 24 avril et l'article de Bloomberg annonçant les velléités de rachat d'Alstom par General Electric, l'entreprise française d'énergie et de transport fait la une de tous les journaux. Rebondissement ce dimanche 27 avril : le géant allemand Siemens pourrait contrer l'offre de l'américain.

Siemens prêt à contrer General Electric dans le rachat d'Alstom © Siemens

Les entreprises citées

Après la fusion de Lafarge et Holcim en début de mois et l'acquisition de SFR par Numericable, c'est au tour d'Alstom de venir préoccuper Arnaud Montebourg. Suite aux rumeurs de rachat de l'industriel français par l'américain General Electric, le ministre de l'Economie avait indiqué, dans le Monde du 25 avril, que "le gouvernement travaille à d'autres solutions et éventualités que celles imaginées seules et sans que le gouvernement n'en ait été informé par Alstom."

Des solutions qui pourraient venir de l'Allemagne. En effet Bercy se serait tourné vers le Siemens pour trouver une issue européenne à l'affaire rapportait samedi soir le Figaro. Une information confirmée par la lettre adressée ce dimanche 27 avril par le géant allemand au conseil d'administration d'Alstom pour lui signifier qu'il est prêt "à discuter de futures opportunités stratégiques". Le groupe céderait le TGV allemand et ses locomotives à Alstom et rachèterait les activités énergies du français.

Un plan qui collerait parfaitement avec la "grande entreprise franco-allemande pour la transition énergétique" qu'appelait François Hollande de ses vœux lors de sa conférence de presse, le 14 janvier. Mais il va falloir agir vite. Le patron de GE est attendu ce dimanche après-midi à Paris pour participer à un conseil d'administration d'Alstom. Le français pourrait lui céder l'ensemble de ses activités dans l'énergie pour quelque 13 milliards de dollars (9,4 milliards d'euros).

Avec Reuters

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte