Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Siemens ne voudrait mettre que 4 milliards d'euros sur la table pour racheter les turbines à gaz d'Alstom

, , , ,

Publié le

Siemens pourrait ne miser que 4 milliards d'euros pour racheter les turbines à gaz du groupe français Alstom. L'entreprise avait précédemment annoncé qu'elle évaluait à minimum 10,5 milliards d'euros Les activités énergie de l'entreprise.

Siemens ne voudrait mettre que 4 milliards d'euros sur la table pour racheter les turbines à gaz d'Alstom © DR

Nouveau rebondissement dans l'affaire du rachat du groupe hexagonal Alstom : l'industriel allemand Siemens ne veut débourser que quatre milliards d'euros pour ne reprendre que les turbines à gaz de l'entreprise, révèle le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung le 15 juin. Il renoncerait à lui céder sa division ferroviaire.  Interrogé par l'AFP, Siemens n'a pas souhaité faire de commentaires.

Si ces rumeurs s'avèrent exactes, l'allemand ferait un pas en arrière : dans une offre préliminaire fin avril, il avait évalué les activités énergie du groupe Alstom à un minimum de 10,5 milliards d'euros. Le groupe proposait en échange de céder au français ses activités de train et de métro, pour contrer l'offre de l'américain General Electric, précise l'AFP.

Un nouvel acteur est entré dans la danse début juin : le japonais Mitsubishi Heavy Industries, qui travaille à une offre commune avec Siemens.

Lélia de Matharel

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus