Siemens mise sur le numérique et relève son objectif de croissance

ZURICH (Reuters) - Siemens a dévoilé jeudi de nouveaux objectifs visant à faire mieux que le marché grâce à son accélération dans le numérique, annonçant son premier plan stratégique sous la direction de son nouveau directeur général, Roland Busch.
Siemens mise sur le numérique et relève son objectif de croissance
Siemens a dévoilé jeudi de nouveaux objectifs visant à faire mieux que le marché grâce à son accélération dans le numérique, annonçant son premier plan stratégique sous la direction de son nouveau directeur général, Roland Busch (photo). /Poto prise le 3 février 2021/REUTERS/Matthias Schrader

Celui-ci souhaite étendre la clientèle du groupe allemand au-delà des clients industriels traditionnels en améliorant, grâce à l’accélération de l'offre numérique, la qualité de ses usines, trains et bâtiments.

"La numérisation, l'automatisation et la durabilité sont des moteurs de croissance de notre entreprise. Ici, nos activités principales et numériques se renforcent dans un cercle vertueux", a déclaré Roland Busch.

Siemens a relevé son objectif de croissance du chiffre d'affaires de 5% à 7% par an contre 4% à 5% attendu précédemment, grâce à la progression de 10% par an prévue dans le numérique par rapport aux 5,3 milliards d'euros de revenus réalisés dans cette branche en 2020.

Les nouveaux objectifs, qui s'appliqueront à partir d'octobre 2021, s'accompagneront d'un nouveau programme de rachat d'actions de trois milliards d'euros, qui débutera en octobre et se poursuivra jusqu'en 2026.

Dans le cadre de son plan stratégique, Siemens compte développer des applications numériques à destination d'industries spécifiques et lancer plus rapidement des produits dans des domaines tels que l'automatisation, l'intelligence artificielle et la cybersécurité.

En compétition avec ABB, Schneider Electric, General Electric et Alstom, l'entreprise allemande souhaite aussi faire son entrée sur de nouveaux marchés via la croissance organique et des acquisitions.

Siemens s'est par ailleurs engagé sur une politique de dividende progressive, consistant à verser à ses actionnaires un coupon annuel stable ou en hausse.

Le groupe allemand a précisé, dans un point sur l'activité commerciale, que la reprise s'était confirmée et a dit prévoir un bénéfice net pour l'ensemble de l'année compris entre 5,7 milliards et 6,2 milliards d'euros.

A la Bourse de Francfort, le titre Siemens reculait de 0,7% à 135,90 euros dans la matinée.

(Reportage John Revill, avec la contribution d'Alexander Hubner à Munich, version française Olivier Cherfan, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEMBENI

Réalisation des travaux de densification (réhabilitation et extension ) et création d'un réfectoire du groupe scolaire en T22.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS