L'Usine Energie

Siemens encouragé dans l’éolien français par EDF

Manuel Moragues , , , ,

Publié le

Alors que la date limite de remise des offres pour le second appel d’offres éolien offshore approche, Siemens enregistre en France un premier contrat auprès d’EDF Energies nouvelles pour des éoliennes terrestres.

Siemens encouragé dans l’éolien français par EDF © Jasper Carlberg

Le groupe veut y voir un signe encourageant. Siemens a annoncé ce jeudi 29 août avoir remporté une commande de 24 éoliennes pour quatre fermes terrestres en France totalisant 72 mégawatts (MW) de capacité. Même si le contrat est de bonne taille, ce n’est pas une première en France : Siemens a déjà installé 300 MW d’éoliennes terrestres dans le pays. La nouveauté, c’est le client : EDF Energies Nouvelles (EDF EN), investisseur à 50% dans le projet au côté de Diamond Generating Europe Limited, filiale de Mitsubishi.

Pour Siemens, vendre des éoliennes à EDF EN en France est perçu comme une ouverture. Candidat malheureux au premier appel d’offres français dans l’éolien offshore au côté de GDF Suez, Siemens avait dû s’étrangler de voir un nouvel entrant dans l’offshore, Alstom, rafler avec EDF EN les trois quarts de l’appel d’offres. Et qu’Areva - alors fort d’une poignée de turbines en exploitation en mer - remporte le quatrième lot n’avait fait qu’aiguiser le ressentiment du groupe allemand. Leader incontesté de l’éolien offshore avec, en 2012, environ 80% de parts de ce marché en plein essor, Siemens était et reste sûr de sa compétitivité. Mais le groupe ne prévoyait pas d’usine en France, Alstom et Areva si.

Toujours en lice pour l’offshore français

Siemens persévère. "Nous ne sommes pas découragés, nous continuons !", déclarait Andreas Görgen, patron du secteur énergie pour l’Europe du Sud-Ouest, lors d’une rencontre avec la presse, le 28 août, à l’issue d’une journée d’échanges avec une trentaine de fournisseurs potentiels français sur le thème des énergies marines renouvelables. "Nous sommes toujours intéressés par le second appel d’offres", a insisté le dirigeant, sans dévoiler les noms des énergéticiens avec qui Siemens pourrait concourir. Le groupe ne pourra en tout cas pas renouveler son association avec GDF Suez. L’énergéticien, associé au portugais EDP Renewables, a conclu un partenariat avec Areva. Sans surprise, EDF fait encore équipe avec Alstom. L’échéance approche : la date limite de dépôt des offres étant fixée au 29 novembre.

En attendant, le groupe a tiré quelques leçons du premier appel d’offres. Et de mettre en avant les possibilités de partenariats industriels avec des entreprises françaises. Démonstration : le contrat avec EDF EN s’est ainsi traduit par la commande d’une vingtaine de mâts auprès du français FrancEole pour un montant de "plusieurs millions d’euros", selon Siemens. Le groupe devrait aussi inclure dans sa proposition pour le second appel d’offres offshore l’implantation d’une usine en France. Ce ne sera qu’une usine d’assemblage, mais l’essentiel est de pouvoir promettre une usine.

Manuel Moragues

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

30/08/2013 - 10h22 -

Enfin, nous venons de comprendre la philosophie industrielle Allemande qui est avant tout protectioniste. Travaillant avec des sociétés d'outre Rhin je peux témoigner que nos voisins Germaniques privilégient systématiquement les fournisseurs nationaux au dépend de leurs voisins Européens, parfois même sans objectivité. Quand aucun fournisseur local ne peut répondre à un besoin, ils essayent de négocier le transfert de technologie, l'implantation d'une nouvelle usine sur leur territoire ou de racheter le fournisseur étranger. Exemple : TLD avec Lufthansa
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte