Siemens doit verser 201 millions d'euros pour corruption

Partager

Le groupe allemand d'équipements électroniques, Siemens, annonce avoir été condamné par un tribunal de Munich à verser une amende de 201 millions d'euros pour des faits de corruption au sein de sa division télécommunications.

Cette décision met un terme à l'une des nombreuses procédures judiciaires visant actuellement le conglomérat allemand, mis en cause dans différentes affaires de versements de pots-de-vin.

« Il a été déterminé que des paiements d'un montant global de 450 millions d'euros environ, chez l'ancienne division Com Group, n'étaient pas déductibles. Ce qui représente une charge fiscale de 179 millions d'euros », lit-on dans le communiqué.

Le groupe allemand ajoute que cette décision judiciaire ne met pas pour autant un terme à l'enquête, menée à la demande de Siemens, sur des soupçons de corruption au sein de l'ensemble de la firme.

La Securities and Exchange Commission a ouvert une autre enquête. Siemens est donc sous la menace d'autres sanctions financières, la multinationale pourrait même être interdite de participer à des appels d'offres sur certains marchés aux Etats-Unis.

Camille Harel, avec Reuters

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS