L'Usine Energie

Siemens devrait se séparer de 3 à 5 activités non rentables

, , ,

Publié le

Siemens envisage de conserver pour l'instant la plupart de ses 13 activités non rentables et de vendre seulement une poignée d'opérations "marginales", a dit à Reuters une source directement informée de cette réflexion stratégique.

Siemens devrait se séparer de 3 à 5 activités non rentables
Photo d'archives/REUTERS/Hannibal Hanschke

Chez Siemens, le ménage de printemps sera moins spectaculaire qu'attendu. Le groupe industriel allemand a annoncé en fin d'année dernière qu'il déciderait d'ici le mois de mai du sort de certaines activités identifiées comme des problèmes, qui représentent 18% du chiffre d'affaires, soit environ 13 milliards d'euros, mais zéro bénéfice.

3 à 5 divisions concernées sur un total de 13 non-rentables

Selon une source proche du dosser interrogée par Reuters, Siemens va finalement tenter de se séparer de trois à cinq divisions de taille modeste, telles que le traitement des eaux industrielles usagées, ou dont le redressement est jugé trop coûteux. "Ce sont des choses marginales", a dit cette personne. "Les activités essentielles seront restructurées."

Siemens, qui n'a pas précisé quelles étaient les 13 activités visées, a refusé de répondre aux questions à ce sujet.

Avec Reuters (Georgina Prodhan et Jens Hack; Bertrand Boucey, Patrick Vignal)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte