Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Siemens chercherait à fusionner son pôle ferroviaire avec Alstom ou Bombardier

, , , ,

Publié le , mis à jour le 22/09/2017 À 07H33

Infos Reuters MUNICH (Reuters) - Siemens discute d'une fusion de son pôle ferroviaire avec celui d'Alstom ou de Bombardier et choisira dans les jours à venir celui avec lequel il poursuivra les négociations, a dit jeudi 21 septembre à Reuters une source proche du dossier.

Siemens chercherait à fusionner son pôle ferroviaire avec Alstom ou Bombardier
Siemens discute d'une fusion de son pôle ferroviaire avec celui d'Alstom ou de Bombardier et choisira dans les jours à venir celui avec lequel il poursuivra les négociations, a dit jeudi à Reuters une source proche du dossier. /Photo prise le 16 mai 2017/REUTERS/Edgard Garrido
© Edgard Garrido

Fusionner ou mourir ? Siemens discute d'une fusion de son pôle ferroviaire avec celui d'Alstom ou Bombardier, a dit jeudi 21 septembre à Reuters une source proche du dossier. Le géant allemand devrait prendre sa décision dans les jours à venir.

Les fusions dans le ferroviaire sont devenues monnaie courante, pour réduire les coûts et, dans le cas des entreprises occidentales, résister à la concurrence de la société publique chinoise CRCC. Alstom, Siemens et Bombardier, les principaux concurrents du groupe chinois, se parlent depuis des années au sujet des moyens de rapprocher leurs activités dans ce domaine.

Des sources avaient dit à Reuters en juillet que Bombardier et Siemens avaient abordé la dernière phase de leurs discussions en vue de regrouper leurs opérations ferroviaires. Suivant une autre hypothèse impliquant Alstom, Siemens transfèrerait ses activités ferroviaires au groupe français, dont il deviendrait l'actionnaire majoritaire, a ajouté la source.

Siemens s'est abstenu de tout commentaire. Bombardier Transportation, à Berlin, n'était pas joignable dans l'immédiat. Alstom a dit qu'il n'avait aucun commentaire à faire pour le moment.

Alstom gagne 4,16% en Bourse de Paris vers 15h05 GMT, tandis que Siemens prend 1,38% à Francfort.

Pour Reuters, Alexander Hübner, avec Blandine Hénault, Georgina Prodhan et Maria Sheahan, Wilfrid Exbrayat pour le service français

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus