International

Sidérurgie: la naissance d'un nouveau géant chinois

,

Publié le

Sous la pression du gouvernement la fusion entre quatre acieristes vient de se produire. Le nouveau groupe occupe la 6ème place dans le classement chinois des groupes de ce secteur appelé à connaître une rationalisation croissante.

Sidérurgie: la naissance d'un nouveau géant chinois © Fotolia

Tel est «le bon plaisir» de l’Etat chinois : inciter les entreprises du secteur de la sidérurgie à unir leurs forces, de manière à ce que les dix plus importantes garantissent 60% de la production nationale. Cela permet bien entendu aux nouveaux géants ainsi constitués d’avoir une marge de manœuvre accrue quand ils se mettent à négocier avec leurs fournisseurs, les producteurs de minerai de fer, et leurs clients dans l’industrie.

Sous la pression de Pékin, quatre aciéristes ont fusionné leurs activités, un projet qui s'est concrétisé le 15 juillet 2010: Tianjin Pipe (Group) Corp., Tianjin Iron & Steel Group, Tianjin Tiantie Metallurgy Group et Tianjin Metallurgy Group Co. En fait, on assiste à la naissance du 6ème sidérurgiste chinois, avec la force de frappe suivante: une production annuelle avoisinant les 21 millions de tonnes (en 2009).

Une telle fusion bouleverse le classement mondial des groupes sidérurgistes: le nouveau géant chinois occupe le 11ème rang des plus importants producteurs du secteur, la 10ème place revenant à l’indien Tata. 








 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte