Sibell pimente sa stratégie de nouveaux investissements

Le fabricant de chips provençal Sibell a investi dans un nouvel outil industriel à Aubagne (Bouches-du-Rhône) pour diversifier ses gammes et il a acquis une unité de production en Espagne. Objectif : tripler son chiffre d'affaires.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Sibell pimente sa stratégie de nouveaux investissements
Gamme Chips aux champignons

Implantée aux Paluds à Aubagne (Bouches-du-Rhône) et propriété depuis 2003 de la holding familiale Holfimer, Sibell affiche son appétit. La société a produit 8 000 tonnes de chips en 2014 dont 30 % à sa marque et 70 % sous marques distributeurs. Elle emploie 125 salariés pour un chiffre d'affaires de 30 millions d'euros. L'entreprise, née en 1956, vient de se doter d'un nouveau bâtiment industriel, toujours à Aubagne mais sur une autre zone d'activités (Napollon), pour un investissement de 7,5 millions d'euros.

L'unité d'une superficie de 13 000 mètres carrés est installée sur un terrain de 35 000 mètres carrés qui lui assure une possibilité d'extension à l'avenir de 4 000 mètres carrés. Elle sera dédiée à la production de snacks, de chips de crevette, de pop-corn et de snacks poppés à l'air chaud (crousty pop). Ce projet porte la capacité totale de production à 17 600 tonnes, toutes gammes confondues sur les deux sites.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Expansion commerciale

Sibell s'est par ailleurs renforcée fin 2014 avec l'acquisition dans le pays basque espagnol de l'usine Celigüeta (5 200 mètres carrés avec une capacité de production de 6 000 tonnes par an en chips et 1 500 tonnes en snacks), spécialisée dans la fabrication de chips, snacks et chips cuites au chaudron. Cette unité emploie 40 personnes et réalise 15 millions d'euros de chiffre d'affaires. Elle permettra d'implanter Sibell en Espagne où la consommation par individu est plus élevée que dans notre pays et de développer en France des recettes d'inspiration espagnole.

Saluée pour ses innovations lors du dernier SIAL 2014, la PME continuera d'explorer et commercialiser de nouvelles saveurs naturelles, à l'image de ses recettes de chips à la truffe, aux cèpes ou aux morilles qu'elle s'attache à élaborer en s'appuyant sur des partenariats locaux (sel de Camargue, Jeunes agriculteurs de Camargue pour des pommes de terre biologiques primeurs, Truffières de Rabasse pour les champignons...). Grâce à ces différents développements, le PDG de Sibell, Charles Benkemoun, vise un chiffre d'affaires à terme de 100 millions d'euros dont la moitié sous sa propre marque.

Jean-Christophe Barla

Jean-Christophe Barla (Provence-Alpes-Côte d'Azur)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    SIBELL
ARTICLES LES PLUS LUS