Quotidien des Usines

Sibecx réinvente la prise

, ,

Publié le

Denis Gavino, ancien technicien du ministère de la Défense et son associé, expert en qualité, lancent un appareillage électrique à montage simplifié.

Sibecx réinvente la prise

Marcher sur les plates-bandes des Legrand, Hager et autres Schneider. Le pari est pour le moins osé de la part d'une entreprise de quatre personnes. Mais Denis Gavino, le P-DG de Sibecx, et Hosni Ben Cheikh, son directeur général adjoint, n'ont aucun doute sur la pertinence de leur innovation: un appareillage électrique basse tension à noyau «clipsable».

«L'idée m'en est venue en 2000, alors que je rénovais mon domicile, raconte Denis Gavino, à l'époque technicien de bureau d'études au ministère de la Défense. Je me suis rendu compte à quel point le branchement des prises et des interrupteurs était fastidieux.» Quelques mois plus tard, il tient son idée d'appareillage plus pratique à installer.

Contrairement aux prises et interrupteurs classiques, qu'il faut positionner tant bien que mal dans leur boîte d'encastrement, après les avoir munis de leurs fils rigides, l'appareillage imaginé par Denis Gavino fait peser la fonction de raccordement électrique au socle mural fixe et la fonction de prise ou d'interrupteur au noyau amovible. Ce dernier est maintenu dans son logement au moyen d'une bague munie d'un ergot de sécurité empêchant tout démontage intempestif. Le montage est plus aisé et plus rapide: deux minutes au lieu de trois. 
 
Création d'un site marchand

Grâce à une aide financière du Centre régional pour l'innovation et le transfert de technologie (Critt Ile-de-France), Denis Gavino dépose un premier brevet national en 2001. L'année suivante, il rencontre Hosni Ben Cheikh, responsable d'une société de conseil en démarche qualité. Séduit par le concept, il s'investit dans l'aventure. Commencent alors les longues démarches pour industrialiser le produit.

En 2003, l'histoire s'accélère. Denis Gavino quitte son emploi au ministère et rejoint à plein temps Sibecx, qu'il a créée en début d'année. Un brevet mondial est déposé et la société reçoit les soutiens de l'Anvar et de l'Association pour favoriser la création d'entreprise (Aface) du Val-d'Oise. En 2004, Sibecx noue un partenariat industriel avec le tunisien Siame, installé à Grombalia, portant sur la fabrication des pièces en plastique et l'assemblage final avec des contacts métalliques fournis par trois sociétés chinoises. Plus qu'un sous-traitant, «Siame a acheté une licence, investi dans la production et décidé de commercialiser notre appareillage dans la zone Afrique Moyen-Orient», précise Hosni Ben Cheikh.

En France, Sibecx vise cette année 1% d'un marché estimé à 25 millions de prises et d'interrupteurs. Pour y parvenir, l'entreprise s'agite sur tous les fronts: création d'un site internet marchand et d'un réseau d'agents multicarts, embauche prévue de deux commerciaux... Un travail est mené avec le distributeur de produits industriels Soufflet, en attendant le sésame que constituerait un référencement dans les grandes surfaces de bricolage. Quoi qu'il en soit, Sibecx prépare la refonte de sa gamme (série G2) et annonce pour juin des produits dotés de contacts automatiques (montage sans outillage) qui en simplifieront encore la pose.  

Jean-Charles Guézel


L'INNOVATION
Sibecx a développé une gamme de prises électriques (interrupteur simple et double, va et vient, poussoir, prise avec terre, prise TV, de téléphone, RJ 45...) à montage rapide. En faisant reposer les contraintes mécaniques sur le noyau et non sur l'embase, la tenue mécanique des prises est améliorée. Grâce à leur bascule en plastique - la première du marché -, l'arc électrique naissant dans les interrupteurs est éloigné au maximum des doigts de l'utilisateur, pour une meilleure sécurité. Plus minces (35 mm d'épaisseur au lieu de 40), les prises peuvent être montées dos à dos à travers une cloison standard de 70 mm.


L'ENTREPRISE
Siège : Cergy-Pontoise
Création : Janvier 2003
Dirigeants : Denis Gavino (photo) et Hosni Ben Cheikh
Statut : SAS
Capital : 08000 euros
Actionnaires : Douze associés dont trois institutionnels : BTP capital investissement, Esfim participations, IDF développement
Chiffre d'affaires prévisionnel : 2,7 millions d'euros en 2007
Effectif : 4 personnes

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte