L'Usine Auto

SIA industrie va faire revivre l'ancienne usine sarthoise de Brose Automotive

, , ,

Publié le

Le sous-traitant SIA industrie, spécialisé dans le thermoformage, la thermocompression et la sellerie industrielle, quitte ses locaux du Mans (Sarthe) pour reprendre ceux désaffectés en 2015 par Brose Automotive, à La Suze-sur-Sarthe. SIA industrie investit 4,7 millions d'euros dans la nouvelle infrastructure.

SIA industrie va faire revivre l'ancienne usine sarthoise de Brose Automotive
Pièces d'habillage et pièces fonctionnelles pour l'habitacle automobile.
© SIA industrie

Le sous-traitant automobile SIA industrie quittera à l'été 2016 son site historique du Mans (Sarthe) pour la commune de La Suze-sur-Sarthe, à une vingtaine de kilomètres au sud du chef-lieu sarthois. Il s'installera, avec ses 100 salariés, dans l'ancien site de Brose Automotive, fabricant de petits moteurs électriques qui a mis la clé sous la porte en 2015. Après avoir envisagé la construction d'un site ex nihilo, l'entreprise a choisi d'investir 3,5 millions d'euros dans l'acquisition des locaux de La Suze-sur-Sarthe, auquel s'ajoutera un investissement dans une nouvelle machine de thermoformage pour 1,2 million d'euros, permettant la production de grandes pièces.

Cette usine s'étend sur 13 000 mètres carrés. SIA industrie quitte des locaux de 15 000 mètres carrés, vétustes, enclavés dans le tissu urbain et n'offrant pas, de ce fait, de possibilités d'adaptation.

Un carnet de commandes bien rempli

Repris en 2003 par le groupe GMB (Saint-Etienne), SIA industrie est spécialisée dans le thermoformage, la thermocompression et la sellerie industrielle. L'industrie du poids lourd représente la moitié de son activité, en premier lieu Renault Trucks pour qui elle fabrique des couchettes. SIA industrie mentionne, parmi ses autres clients, Manitou, le fabricant de cabines Buisard. Elle a été retenue pour fournir des éléments de la nouvelle Alpine Renault qui sera produite à Dieppe (Seine-Maritime) à partir de 2016 ou à l'usine rennaise (Ille-et-Vilaine) de PSA pour le compte de son client Bolloré, concepteur de la e-Méhari en lien avec Citroën.

SIA industrie devrait atteindre un chiffre d'affaires de 20 millions d'euros en 2016 contre 18,7 millions d'euros en 2015 et 14,5 millions d'euros en 2014.

Emmanuel Guimard

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte