[SIA 2020] Les pistes d'Adivalor pour maximiser le recyclage des déchets plastiques agricoles

Les emballages plastiques issus de l’agrofourniture sont recyclés à 68%, se félicite Adivalor, l’éco-organisme chargé du financement des déchets du secteur. Une bonne performance qui lui permet de se passer d’agrément, pour contractualiser directement avec l’Etat. Plusieurs projets d’usines sont en cours autour des big bags et des filets pour balles rondes.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[SIA 2020] Les pistes d'Adivalor pour maximiser le recyclage des déchets plastiques agricoles
Les films agricoles sont très souillés après usage, d'où un recyclage complexe.

La fermeture des frontières chinoises à un large panel de déchets n’a pas épargné le secteur de l’agrofourniture. "Nous avons des problèmes sur le traitement des big bags, qui avaient des débouchés en Asie", souligne Pierre de Lépinau, directeur général de l’éco-organisme des déchets de l’agrofourniture Adivalor. Fin 2019, celui-ci a lancé un appel à manifestation d’intérêt pour la création d’une unité de recyclage en France, actuellement inexistante, pour un démarrage fin 2021-début 2022.

Autre projet en cours, celui d’une nouvelle unité de recyclage des films agricoles, dont l’activité devrait débuter mi-2021 dans l’Hérault afin de pallier la fermeture de l’usine Suez recyclage valorisation plastiques Aveyron en 2018. Il s’agissait d’une des deux usines françaises spécialisées sur le segment. Suez opère également une unité de recyclage des bâches agricoles, implantée à Landemont - Orée d'Anjou dans le Maine-et-Loire. L’entreprise Europlastiques, basée en Mayenne et spécialisée dans la conception et la distribution de films plastiques pour l’agriculture, a obtenu le marché. "Actuellement, les films les plus souillés sont envoyés à l’enfouissement", regrette Pierre de Lépinau, qui rappelle que les process sont très coûteux, compte tenu de la nature des déchets : dans une tonne de films usagés, on trouve de 20% à 30% d’eau et de 30% à 40% de déchets organiques.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement