L'Usine Agro

[SIA 2020] Les agriculteurs veulent être rémunérés sur le carbone stocké

Franck Stassi , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

La filière agricole s'intéresse au système européen d’échange de quotas d’émissions de gaz à effet de serre (ETS), dont il pourrait être un contributeur positif. Le Conseil spécialisé grandes cultures de France AgriMer va travailler sur le rapprochement entre cultivateurs, qui stockent du carbone, et industriels qui doivent compenser leurs émissions. Autre dossier sur la table, celui de la compétitivité à l’export.

[SIA 2020] Le marché du carbone, une opportunité pour les grandes cultures
Fournir un revenu complémentaire aux agriculteurs qui stockent du CO2 en compensant les émissions industrielles via la bourse européenne du carbone, le nouvel objectif de la filière.

Rapprocher les agriculteurs du marché du carbone, tel est l’un des objectifs que s’est assigné le nouveau Conseil spécialisé grandes cultures de France AgriMer, l’établissement public des produits de l’agriculture et de la mer. "L’agriculture est un moyen de stocker du carbone. Les industriels pourraient recourir à notre profession pour compenser leurs émissions. Nous devons mesurer l’impact de nos différentes filières, et rejoindre le marché du carbone afin de faire valoir nos atouts", explique son président, Benoît Piétrement, qui a succédé à Rémi Haquin. "Le stockage de l’azote dans les sols pourrait être valorisé. En donnant une valeur à la tonne de carbone, on encourage les bonnes pratiques", renchérit Christine Avelin, directrice générale de France AgriMer.

Deux fois plus de carbone stocké qu'en forêt

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte