Shire accepte l’offre d’AbbVie

Après plus de deux mois d’âpres négociations (CPH n°681), l’Américain AbbVie a enfin réussi à convaincre le laboratoire d’origine britannique Shire, basé à Dublin (Irlande).

Partager

Les conseils d’administration des deux groupes ont signé le 18 juillet un accord concernant le rachat de Shire par AbbVie. Datée du 13 juillet, la dernière offre du groupe américain s’élève à 53,19 livres par action, ce qui valorise le laboratoire irlandais à 32 Mrds £ (40,5 Mrds €, CPH n°684). La proposition comprend 24,4 £ en numéraire et 0,896 action Abbvie pour chaque action de Shire. Ce qui confèrerait aux actionnaires du groupe irlandais 25 % du nouvel ensemble. Elle représente une prime de 53 % par rapport à la valeur du titre de Shire le 2 mai, juste avant la première offre d’AbbVie. Les deux groupes espèrent boucler cette opération au quatrième trimestre 2014. Elle doit encore obtenir l’aval des actionnaires d’AbbVie et de Shire ainsi que les approbations légales et réglementaires habituelles.

« En combinant AbbVie et Shire, nous créons une société biopharmaceutique unique et diversifiée. La société fusionnée bénéficiera d’une plateforme de développement de produits de première classe, d’un robuste pipeline et de capacités de R&D renforcées », s’est réjouit Richard Gonzalez, p-dg d’AbbVie. Le nouvel ensemble devrait occuper une place de leader dans plusieurs domaines, notamment l’immunologie, les maladies gastro-intestinales, les neurosciences, les maladies du foie, la virologie, l’oncologie ou encore les maladies rares. Il exploitera 14 usines de production réparties aux quatre coins du globe et 9 centres de R&D. Son effectif s’élèvera à plus de 30 000 salariés et sa capitalisation boursière à 137 Mrds $.

Shire présente une cible alléchante pour AbbVie puisque le groupe avait récemment dévoilé des perspectives de croissance prometteuses, avec un doublement de ses ventes prévu à l’horizon 2020 (CPH n°681). De 5 Mrds $ l’an dernier, son chiffre d’affaires devrait atteindre 10 Mrds $ dans six ans. De son côté, AbbVie, société formée en 2013 à partir de l’ancienne division purement pharmaceutique d’Abbott (CPH n°618), a dégagé des ventes de 19 Mrds $ l’an dernier. Mais près de 60 % de son chiffre d’affaires est généré par son traitement contre l’arthrite juvénile et les rhumatismes Humira (adalimumab), dont le brevet expire en 2016. « En lui permettant de diversifier son offre, l’acquisition de Shire va rassurer les investisseurs quant à une trop forte dépendance vis-à-vis de l’Humira », a expliqué dans une note d’analyse Barclays, cité par l’AFP.

Le rachat de Shire présente aussi un intérêt fiscal pour AbbVie. La société fusionnée sera en effet opérée par une nouvelle holding nommée New AbbVie. Celle-ci sera incorporée sur l’île anglo-normande de Jersey et sera domiciliée fiscalement au Royaume-Uni. Elle conservera cependant son siège social à Chicago (Illinois). Ce qui permettrait à AbbVie de réduire son taux d’impôt effectif à 13 % d’ici à 2016, contre environ 22 % actuellement. Cette démarche rappelle celle d’autres laboratoires américains, comme Pfizer qui avait tenté de se domicilier fiscalement au Royaume-Uni via le rachat d’AstraZeneca, sans succès (CPH n°675 et 678). De la même façon, les Américains Salix et Mylan devraient prochainement se domicilier fiscalement en Irlande et aux Pays-Bas en acquérant respectivement Cosmo Technologies et les actifs non américains d’Abbott (CPH n°683 et 684).

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS