L'Usine Energie

Shinzo Abe demande le démantèlement des réacteurs 5 et 6 de Fukushima

Astrid Gouzik ,

Publié le

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe visitait la centrale nucléaire accidentée, jeudi 19 septembre. A cette occasion, il a demandé à Tepco, l’exploitant de la centrale, de prévoir également le démantèlement des réacteurs 5 et 6.

Shinzo Abe demande le démantèlement des réacteurs 5 et 6 de Fukushima © Tepco

Sur le site de la centrale nucléaire de Fukushima, ravagée par un tsunami le 11 mars 2011, les difficultés s’accumulent. Tepco, l’exploitant de la centrale, avait prévu de démanteler les unités 1 à 4 fortement endommagées. Mais pour le moment, rien n’était prévu pour les réacteurs 5 et 6.

Tepco va devoir y remédier. En effet, le Premier ministre Shinzo Abe a demandé à ce que ces deux unités, peu abîmées et relativement à l’écart, soient démantelées également.

Cela va donc venir s’ajouter aux dépenses colossales engagées pour les opérations de démantèlement des quatre autres réacteurs. Selon les évaluations circulant dans la presse nippone, le montant de la charge à inscrire s'élèverait à au moins 26 milliards de yens (200 millions d'euros), même si des aménagements comptables envisagés par le gouvernement pourraient faciliter les choses.

Le patron de Tepco se serait engagé auprès de Shinzo Abe à prendre une décision d'ici à la fin de l'année. Tepco voudrait étudier aussi d'autres options que le démantèlement, par exemple la conversion en équipements de recherche.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte