Shell victime d’un canular sur internet

Des militants pro-environnement ont mis en ligne jeudi 7 juin une imitation du site internet du groupe pétrolier néerlandais.

Partager

"La calotte glacière de notre planète fond. C'est mal mais c'est bien aussi" car comme ça, "Shell peut aller chercher plus de pétrole", et "papa et maman peuvent vous conduire au magasin pour vous acheter plus de jouets". C’est ce que l’on pouvait lire hier sur le site de Shell USA… Enfin, sur le site mis en ligne par un collectif écologiste pour dénoncer les activités de forage du groupe dans l’Arctique. En bonus, "Angry Bergs", un jeu pour enfants parodiant le désormais célèbre Angry Birds.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Une vidéo a également circulé dans laquelle on voit la supposée fête de lancement d'un forage de Shell dans l'Arctique, qui se serait tenue mercredi à Seattle. On y voit une femme âgée se servir un verre avec une pompe en forme de tour de forage qui ne fonctionne pas et l'éclabousse. De quoi retenir l’attention de certains sites, à l’instar du Tree Hugger qui publiait hier cette vidéo en titrant "La fête de lancement du forage Shell a été un véritable désastre".


La "farce" fait aussitôt réagir Shell qui précise par le biais de sa porte-parole : "Des groupes s'opposant aux projets de forage de Shellau large de l'Alaska ont récemment mis en ligne une vidéo qui prétend montrer des employés de Shell à un événement au Seattle Space Needle", la tour symbole de la ville, a-t-elle indiqué dans un communiqué. "Shell n'a ni organisé ni participé à un tel événement (...). Nous continuons de nous préparer à une saison 2012 d'exploration (pétrolière) sûre".

Shell n’a visiblement pas initié non plus la campagne de pub relayée sur le site.

"Nous avons tous entendu parler du changement climatique planétaire et des difficultés qu'il entraîne, principalement pour les plus vulnérables d'entre nous. Chez Shell nous sommes inquiets comme tout le monde. Mais nous reconnaissons aussi que même les plus vulnérables ont un besoin croissant d'énergie fossile pour leurs voyages, leurs loisirs, leurs besoins scientifiques ou d'accroissement d'infrastructures", peut-on encore lire sur le site. Ce sont essentiellement les activités du groupe pétrolier à Kulluk qui sont visées. Mais le groupe responsable de cette opération n’a pas répondu aux sollicitations de l’AFP.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS