Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Shell veut investir à Fos-sur-Mer

,

Publié le

Le Port Autonome de Marseille-Fos (PAM) sera, à terme, la porte d'entrée de la France en matière d'importation de gaz par voie maritime. La direction du PAM vient en effet de faire savoir qu'elle négociait avec Shell l'installation, à Fos, d'un terminal gazier juste à côté de celui de Gaz de France, actuellement en construction (GDF2). Si ce projet, semble-t-il bien avancé, aboutit, Faster mobilisera un demi milliard d'euros, pour une mise en service prévue aux alentours de 2015.

Le terminal aura des capacités comparables à GDF2, soit un peu plus de 8 milliards de mètres cubes. GDF2 fonctionnera théoriquement au début de l'été prochain, mais Gaz de France devra, avant cela, résoudre l'épineuse question de la gestion du personnel de déchargement des méthaniers, qui a déjà donné lieu à 18 jours de grève des agents du PAM en mars dernier. La CGT et GDF ont une lecture différente du protocole de sortie de crise, jugé « inapplicable » par le directeur du port. La CGT exige l'intervention d'un pool de 50 agents du port alors que GDF entend travailler avec cinq personnes détachées et placées sous ses ordres.

En dépit de ces problèmes d'organisation du travail, il semble que Fos attire les projets gaziers. En 2005 déjà, Exxon avait envisagé de construire un terminal gazier sur les terrains du Port Autonome. Le dossier avait été abandonné.

Gérard Tur, en Provence Alpes-Côtes d'Azur

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle