Shell teste ses équipements avant de forer en Guyane

La compagnie pétrolière ne démarrera pas les activités de forage avait d’être satisfaite des tests au large de la Guyane.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Shell teste ses équipements avant de forer en Guyane

"Nous sommes actuellement en phase de tests. Chez nous, la sécurité est toujours la priorité, nous testons donc tous les équipements, tous les matériels et tous les systèmes, et nous ne démarrerons les activités (de forage, ndlr) que lorsque nous seront satisfaits de tous ces tests", a déclaré à l'AFP une porte-parole de Shell France, en marge d'Enerpresse Forum, une conférence sur l'énergie organisée jusqu'à vendredi à Deauville. Cela ne devrait pas tarder, mais il ne faut jamais se précipiter. Dans ce genre d'activités, c'est toujours la sécurité qui vient en premier".

Cette déclaration intervient quelques jours après l’autorisation pour le groupe pétrolier de reprendre les opérations de forage au large de la Guyane. Le directeur délégué de Shell en Guyane, Bruno Thomé, avait indiqué à l'AFP que les travaux de forages pétroliers au large des côtes de la Guyane française allaient commencer cette semaine.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Shell a en effet reçu deux arrêtés préfectoraux vendredi dernier après un bras de fer avec l’ancienne ministre de l’Ecologie Nicolas bricq, qui voulait remettre à plat tous les permis d’exploration pétrolière.

Le groupe pétrolier a aussi annoncé ce jour qu'il repoussait encore son offre de rachat sur Cove Energy, jusqu'au 11 juillet, mais il ne la relève toujours pas. Shell, qui est confronté à une contre-offre de son concurrent thaïlandais PTT, précise être en mesure pour l'instant de mettre la main sur seulement 3,46% du capital de sa cible.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS