Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Shell investit de nouveau en mer du Nord

, , ,

Publié le , mis à jour le 16/01/2018 À 06H43

Royal Dutch Shell a donné lundi 15 janvier son feu vert à une expansion du gisement gazier et pétrolier de Penguins en mer du Nord britannique, son premier projet important dans la région depuis six ans.

Shell investit de nouveau en mer du Nord
Royal Dutch Shell a donné lundi son feu vert à une expansion du gisement gazier et pétrolier de Penguins en mer du Nord britannique, son premier projet important dans la région depuis six ans. /Photo prise le 6 avril 2017/REUTERS/Michaela Rehle
© Michaela Rehle

Shell confirme son engagement en mer du Nord. La société pétrolière anglo-néerlandaise a donné son feu vert lundi 15 janvier à une expansion du gisement gazier et pétrolier de Penguins en mer du Nord britannique. Ce développement, qui comprendra la construction d'un navire de production, de stockage et de déchargement, confirme l'engagement de Shell en mer du Nord, a affirmé la compagnie anglo-néerlandaise qui a pourtant vendu environ la moitié de ses actifs dans la zone l'an dernier.

"Penguins démontre l'importance des actifs de mer du Nord dans les activités en amont de Shell", a dit Andy Brown, directeur de la production de pétrole et de gaz. Le développement de ce gisement est le premier projet important de Shell dans cette région depuis six ans. Shell, dont la production en mer du Nord n'est plus que de 135.000 barils d'équivalent pétrole par jour, n'avait plus lancé de projet majeur dans la zone depuis 2012.

 Jusqu'à 45.000 barils d'équivalent pétrole par jour

Le nouveau navire devrait produire jusqu'à 45.000 barils d'équivalent pétrole par jour et le projet sera bénéficiaire même avec des cours du pétrole sous les 40 dollars le baril, a assuré Shell. Le groupe n'a pas précisé le montant de l'investissement, qui selon les analystes de Bernstein pourrait se monter jusqu'à 2,5 milliards de dollars (2,0 milliards d'euros).

Le gisement de Penguins, découvert en 1974 et entré en activité en 2002, est une coentreprise à 50-50 avec Exxon Mobil.

Pour Reuters, Ron Bousso, Véronique Tison pour le service français

Réagir à cet article

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus