Shell attend une "solution satisfaisante" en Guyane

Encouragé par le communiqué d’Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, et Nicole Bricq, ministre de l’Ecologie, la veille, la filiale français espère une issue positive.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Shell attend une

Mercredi, la ministre de l’Ecologie avait annoncé vouloir remettre à plat tous les permis de forage exploratoire. Le permis de Shell en Guyane française est visé car "la prise en compte des problématiques d'environnement" dans le cadre de ce projet n'est "pas satisfaisante", a expliqué Nicole Bricq. Aussitôt, c’est la stupeur chez les pétroliers.

Mais ce vendredi 15 juin, ils semblent avoir retrouvé un peu de sérénité. Notamment après le le rétropédalage de la veille. Arnaud Montebourg et Nicole Bricq confirment dans un communiqué que le code minier va "faire l'objet d'une refonte (...) dans le respect des principes régissant l'investissement et la coopération internationale".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Conformément au principe de continuité et de respect des engagements de l'État, il n'est pas envisagé de remettre en cause les permis déjà octroyés pour la recherche de pétrole et de gaz conventionnel", écrivent-ils.

Une information qui ravit Shell. "Nous considérons que c'est encourageant et qu'on peut désormais anticiper une solution satisfaisante", a déclaré à l'AFP une porte-parole de Shell France.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS