L'Usine Matières premières

Shagang rachète 25% de Yonglian Steel

Publié le

Le premier sidérurgiste privé chinois participe à la concentration du secteur pour devenir le deuxième producteur d'acier du pays.

Le plus important aciériste chinois privé, Shagang Group, vient de prendre une participation dans Yonggang Iron and Steel Group, un autre sidérurgiste, également basé dans la province du Jiangsu. Shagang a racheté les 25% de Yonggang au gouvernement municipal de Yonglian et est ainsi devenu le premier actionnaire du sidérurgiste, rapporte l'agence de presse chinoise China Mining & Metals Newswire. Un porte-parole de Shagang a refusé de donner le coût de l'acquisition mais a affirmé que le paiement serait effectué ce mois-ci. « Shagang a l'intention de chercher à acquérir une plus importante part de Yonggang afin de devenir son actionnaire de contrôle », a-t-il également souligné.

Situé dans la ville de Yonglian, Yonggang dispose de capacités de production évaluées à 5 millions de tonnes (Mt) de fonte, d'acier brut et de produits sidérurgiques. Son chiffre d'affaires en 2007 était de 3,32 milliards de dollars. Shagang de son côté a vendu en 2007 pour 12,05 milliards de produits sidérurgiques. Il a produit 16,86 Mt d'acier durant les 11 premiers mois de 2007, ce qui en faisait le cinquième aciériste chinois. Sa production combinée à celle de son nouveau partenaire se situerait ainsi autour de 22 Mt, ce qui lui aurait permis d'accéder au deuxième rang du secteur en Chine, soulignait un directeur du groupe à Reuters. Encore loin cependant de Baosteel qui, grâce à des acquisitions, a vu sa production passer de 22,5 Mt en 2006 a environ 28 Mt en 2007.

Depuis le début de 2007 Shagang a déjà procédé à deux acquisitions. Il a racheté Jiangsu Huaigang, un autre voisin spécialisé dans les aciers spéciaux (3 Mt de capacité) et Yongxing Steel, un producteur de plaque (1,2 Mt de capacité) situé dans le Henan. Il est également en pourparlers pour le rachat d'une participation dans un autre aciériste basé dans le Jiangsu, Xinrui Special Steel. Son objectif est de disposer de 32 à 35 Mt de capacités d'ici à 2012. Une politique de développement via des acquisitions qui a la bénédiction des autorités chinoises désireuses d'accélérer la concentration d'un secteur bien trop éclaté. Une politique qui devrait permettre l'émergence de champions chinois de l'acier face à un ArcelorMittal qui avance ses pions en Chine. La rationalisation de la production d'acier et l'élimination des unités trop petites permettrait de limiter la consommation d'énergie et la pollution. De grands sidérurgistes chinois seraient également en meilleure position pour négocier le prix du minerai de fer ou du charbon métallurgique face à l'oligopole des mineurs.

Daniel Krajka

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte